Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Poppies-Berlidon injecte 10 millions à Laudun-L’Ardoise pour nourrir sa croissance

, , ,

Publié le

Poppies-Berlidon va investir 10 millions d’euros sur son site de production de donuts à Laudun-L'ardoise (Gard). Le site va s’agrandir et s’équiper d’une ligne de production plus rapide.

Poppies-Berlidon injecte 10 millions à Laudun-L’Ardoise pour nourrir sa croissance
Site Poppies-Berlidon à Laudun-L’Ardoise
© Poppies-Berlidon

Le donut est porteur. Fabricant de beignets et donuts surgelés, l’usine Poppies-Berlidon de Laudun-L’Ardoise, dans le Gard, va bénéficier d’environ 10 millions d’investissement sur 2018 : une extension de 1 300 m2 sera faite sur site, en reliant certains bâtiments et en construisant un nouveau bâtiment technique pour remplacer l’actuel (utilisant le gaz réfrigérant R404). Le plan directeur de l’usine affiche 2,4 millions d’euros sur l’immobilier, 5,5 millions sur les process et 2 millions sur le conditionnement (notamment pour la robotisation). "En août 2018, l’arrivée d’une nouvelle ligne multi-produits permettra de doubler la cadence jusqu’à 28 000 produits par heure", précise le directeur général Luc Jeanpierre. Il salue l’"ultra-réactivité" du propriétaire, le groupe belge Poppies et de son président Frans Castelein. "Il a pris la décision en une semaine."

Création de 50 emplois en CDI à venir

À partir d’août 2018, l’usine gardoise, qui fonctionne 7 j/ 7 et 24 h/24, pourra traiter 15 000 à 16 000 tonnes de produits par an. Installée à Port-l’Ardoise, elle dispose de quatre lignes de production et quatre de conditionnement. Le site de 200 salariés va fortement renforcer l’effectif : 50 CDI supplémentaires sont programmés en 2018, 25 en mars et 25 à l’été. "Cela se fera partiellement par la transformation d’intérimaires", relève Luc Jeanpierre, qui juge "difficile" le recrutement de conducteurs de lignes.

Poppies Berlidon devrait réaliser 42 millions de chiffre d’affaires en 2017, soit deux fois plus qu’en 2013 et quatre fois plus qu’en 2009. "Nous avons la capacité d’atteindre 50 millions d'euros dans les deux ans", table Luc Jeanpierre. Poppies-Berlidon vend essentiellement sous marque de distributeurs, à plus de 80 % à l’export dans 38 pays, principalement en Europe. "Le marché de l'American bakery est porteur et les commerciaux Poppies efficaces." Le site gardois est le seul du groupe en France et aussi le seul à produire des beignets. Poppies International BV fabrique biscuits, gâteaux surgelés et pâtisserie industrielle dans six sites en Belgique, deux aux Etats-Unis et trois en Hollande, Suède et France. "Toutes les usines sont spécialisées, commente Luc Jeanpierre. En France nous fabriquons des donuts, aux Etats-Unis, ils font des profiteroles et des mini-éclairs !"

Sylvie Brouillet

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • BERLIDON à LAUDUN-L'ARDOISE (30290)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus