Pöppelmann innove avec le plastique recyclé post-consommation dans l’automobile

Le spécialiste de la transformation des matières plastiques ouvre la voie à la préservation des ressources fossiles dans l’industrie automobile. Pöppelmann mise sur l’éco-conception pour développer des produits innovants en accord avec les aspects économiques et écologiques.

 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pöppelmann innove avec le plastique recyclé post-consommation dans l’automobile

Le plastique est une matière indispensable dans l’industrie automobile : les composants sont durables, peu coûteux, plus légers que les produits métalliques et offrent une grande flexibilité dans leur conception. Comme dans les autres domaines industriels, aujourd’hui la question se pose de savoir comment mieux préserver les ressources en utilisant des plastiques sans sacrifier la sécurité et la longévité des produits qui permettent de répondre aux normes de qualité élevées.

Pöppelmann K-TECH®, spécialiste des solutions plastiques personnalisées, vient de produire un article à partir de matière recyclée post-consommation (PCR) pour un constructeur automobile. Il s’agit d’un support de générateur de sons, utilisé dans les véhicules électriques. La matière des articles en PCR provient des collectes de tri sélectif (déchets plastiques ménagers).

Développer un support de générateur de sons à partir de matière recyclée

Les véhicules électriques sont extrêmement silencieux et, pour des raisons de sécurité, de plus en plus de générateurs de sons sont utilisés. Situés sur le soubassement du véhicule, ils émettent des bruits de moteur simulés afin que les cyclistes et les piétons puissent entendre la voiture dans la circulation.

« L’idée de base derrière le développement du composant est d'utiliser une matière obtenue à partir des déchets d'emballage provenant du tri sélectif », explique Axel Cailleaux, chef des ventes Pöppelmann K-TECH®. L’entreprise s'est associée à un fournisseur de matières et a développé des granulés de plastique appropriés.

Pöppelmann recommande à ses clients de privilégier la matière PCR lorsque cela est techniquement possible. Contrairement aux recyclats post-industriels, qui utilisent des déchets de productions, la matière non utilisée ou les carottes, le PCR est obtenu en recyclant un produit après son utilisation. Utiliser du PCR préserve les ressources fossiles (ex : pétrole brut) et contribue ainsi à une véritable économie circulaire.

Un process au service d’un PCR performant

Pour obtenir la matière recyclée, les déchets sont triés, nettoyés et traités. Pendant le compoundage, c'est-à-dire le process de raffinage du plastique pour l'optimisation des propriétés, la matière est enrichie en additifs et en fibres de verre.

La matière résultante est un PP GF30 compatible à la production en série. Celui-ci peut être utilisé à merveille pour les pièces techniques en plastique. Axel Cailleaux explique : « Le défi de ce process est que les propriétés de la matière doivent correspondre à celles de la conception du produit. Afin de valider les performances du matériau, nous créons des échantillons. »

La matière est ensuite testée dans des moules en conditions réelles. Enfin, des tests en laboratoire ont lieu, et concluent que les composants peuvent être utilisés en série. Depuis décembre 2020, Pöppelmann K-TECH® est ainsi en mesure de produire les articles en matière PCR.


Le premier PCR en série pour le secteur automobile

« Nous sommes très fiers de produire le premier composant PCR en série dans le milieu automobile. En effet, en raison des exigences strictes de l'industrie, la pureté et les additifs doivent faire l'objet d'une grande attention. À l’avenir, et conjointement avec nos clients, nous mettrons en œuvre des concepts d’articles dans l’industrie automobile qui permettront de se rapprocher d’un cycle fermé de matières », ajoute Axel Cailleaux.

Pöppelmann K-Tech produira d'autres composants en matière PCR. Les composants fonctionnels des véhicules pourront également être fabriqués à partir de recyclats post-consommation dans un proche avenir. En outre, Pöppelmann compte recycler les pièces en plastique des véhicules hors d'usage.


Plus de durabilité grâce à l’éco-conception

L’éco-conception chez Pöppelmann est définie par le triptyque « Reduce », « Reuse » et « Recycle ».

« Reduce » signifie réduire l'utilisation de matière grâce à des concepts d'articles économes en ressources et grâce à des processus de production efficaces.

« Reuse » comprend le développement de produits réutilisables.

Et sous le terme « Recycle », le spécialiste du plastique développe des concepts pionniers pour fermer le cycle des matières.

L’entreprise a développé une initiative « Pöppelmann blue », qui implique toutes les activités du Groupe favorisant un cycle de matières fermé. Le Groupe propose déjà de nombreux projets en faveur de l'économie circulaire avec, par exemple, une partie de la gamme de protecteurs Pöppelmann KAPSTO®.


Pour en savoir plus, rdv sur :
https://www.poeppelmann.com/fr/k-tech/qui-sommes-nous/responsabilite/


Contenu proposé par Pöppelman


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS