Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Campus

Polytechnique s'associe à Capgemini pour former des spécialistes de la blockchain

, , ,

Publié le

Trentième Chaire active de l’X et première sur la blockchain, Polytechnique s’est allié au géant du service informatique Capgemini pour développer un Master of Science et des projets de recherche. A terme, cette Chaire intégrera les autres écoles d’IP Paris.

Polytechnique s'associe à Capgemini pour former des spécialistes de la blockchain
Inauguration de la chaire de Polytechnique et Capgemini sur la blockchain
© Jeremy Barande

Nous souhaitons bénéficier du savoir-faire complémentaire de Polytechnique, à la fois dans la formation d’ingénieurs de pointe et en matière de recherche, pour développer de nouvelles compétences en matière de cryptographie et de cubersécurité“, résume André Cichowlas, directeur production et qualité de Capgemini.

La chaire qui vient d’être inaugurée, baptisée "Blockchain & B2B Platforms" vise à favoriser l’émergence d’ingénieurs d’un genre nouveau, comme des développeurs spécialisés dans la modélisation de la blockchain et d’architectes systèmes, capables de concevoir des plateformes dans le cloud. “Naturellement, nous recherchons aussi des talents spécialisés par secteurs industriels, aéronautique, automobile, énergie, etc.“, ajoute Damien de Chillaz, responsable référent sur la blockchain chez Capgemini.

Les débouchés dans l’industrie seront nombreux : la blockchain peut aider les entreprises à assurer la traçabilité des pièces ou composants dans une usine, ou dans une supply chain donnée. La maintenance prédictive est naturellement en ligne de mire, de même que l’interfaçage entre l’internet des objets et la blockchain. “La blockchain a donné naissance à un nouvel écosystème en quelques années avec l’émergence de centaines de start-ups“, souligne Julien Prat, chercheur au CNRS et enseignant à Polytechnique, responsable de la Chaire à l’X.

Enseignement sur l'économie de la blockchain

Concrètement, plusieurs cours spécialisés sont –ou seront- lancés, en matière de réseaux (sur les algorithmes distribués), de cryptographie et sur les méthodes de la preuve formelle (qui visent à développer des programmes sans bug). A cela s’ajoute un enseignement spécifique sur les implications économiques de la blockchain assuré par Julien Prat depuis deux ans. Sans oublier un cours sur la conception des plateformes B2B mêlant informaticiens et économistes. L’ensemble formera un Master of Science en cybersécurité ouvert aux troisièmes années du cycle ingénieur, dont environ un tiers des cours sera assuré par Capgemini et ses partenaires. “Cet ensemble va progressivement monter en puissance à partir de septembre prochain“, ajoute Julien Prat. Les responsables de la chaire visent un effectif d’une quarantaine d’étudiants.

En parallèle, un volet recherche est prévu pour recruter des étudiants sortant d’un Master 2 et faire émerger des doctorants. La chaire sera à terme ouverte aux étudiants des autres écoles d’IP Paris, le nouvel ensemble auquel appartient désormais Polytechnique, avec l’ENSTA ParisTech, Télécom ParisTech, Télécom SudParis et l’ENSAE.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les thèmes de L'Usine Campus


Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle