Polyrey passe sous le contrôle du fond d’investissement américain Clayton Dubilier & Rice

Le fabricant de panneaux stratifiés décoratifs détenu par le groupe américain Illinois Tools Works (ITW) change d’actionnaire. La société d’investissement Clayton Dubilier & Rice (CD&R) vient d’acquérir 51 % de l’activité stratifiés d’ITW dans laquelle était logée Polyrey, ITW gardant 40 %.

Partager
Polyrey passe sous le contrôle du fond d’investissement américain Clayton Dubilier & Rice
Gamme Polyrey Origine Premier

"C’est une très bonne nouvelle. ITW a été un très bon actionnaire. Avec CD&R nous allons accélérer notre développement", se réjouit Gilles Rabot, président de Polyrey.

C’est en 2006 que l’unique fabricant français de produits stratifiés décoratifs avait été cédé par le groupe International Paper à ITW. Polyrey réalise un chiffre d’affaires de 115 millions d’euros dont 50 % à l’export. Il emploie 650 salariés sur ses deux sites de production d’Ussel (Corrèze) et de Couze-et-Saint-Front (Dordogne), où se trouve le siège social.

Pour améliorer la rentabilité de l’entreprise, ITW a injecté 12 millions d’euros dans l’entreprise au cours des dernières années dans la qualité, l’innovation des produits et l’amélioration des process.

Dans le même temps, Polyrey n’a pas échappé aux coupes sombres. En 2010, le siège parisien qui employait une cinquantaine de salariés est fermé. L’administratif et les services commerciaux sont réorganisés et rapatriés sur le site de Dordogne. "Les saisies de commandes se faisaient en Pologne, le back office client était organisé pays par pays. On perdait beaucoup de réactivité auprès des clients. Or nous sommes positionnés sur un marché très fragmenté, où la concurrence est à couteaux tirés, il fallait rationaliser", explique Gilles Rabot.

ITW ayant décidé de se désengager de la branche décorative pour se recentrer notamment sur les équipements automobiles, Polyrey se retrouve aujourd’hui dans le giron de CD&R, fonds d’investissement déjà actionnaire de Spie et Rexel notamment. Toutefois, ITW garde 49 % dans la nouvelle société crée qui englobe outre Polyrey, des unités en Asie, aux Etats-Unis, en Allemagne. Soit, au total, quelque 3 500 salariés.

Les projets d’investissement pour Polyrey devraient se poursuivre. 6 millions d’euros devraient être consacrés à l’amélioration du bilan énergétique de l’entreprise. Et les efforts en innovation maintenus. Une nouvelle gamme va sortir au premier semestre 2013. Pour l’heure, la discrétion est de mise.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

DATE DE REPONSE 07/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS