Polyols : Bayer choisit le CO2 comme matière première

Partager
Polyols : Bayer choisit le CO2 comme matière première

Après une phase de test réussie, Bayer est en passe d’utiliser du dioxyde de carbone comme une nouvelle matière première pour produire des mousses de polyuréthanes. Le groupe allemand a entamé un processus de planification pour la construction d'une installation de production sur son site de Dormagen, en Allemagne, de plusieurs milliers de tonnes par an. Cette unité utilisera du CO2 pour produire des polyols, précurseurs de mousses polyuréthane. L'objectif est d'abord de produire ce précurseur en grandes quantités puis de le mettre à la disposition de fabricants de mousses à partir de 2015.
L'utilisation de dioxyde de carbone présente un bénéficie pour l'environnement dans la mesure où il vient remplacer une partie des matières premières fossiles, comme le pétrole. Dans le même temps, Bayer s'attend à ce que ce nouveau procédé apporte un avantage économique par rapport au procédé de production classique.
« Le CO2 va prendre une nouvelle dimension. L'effluent gazeux se transforme en une matière première utile et rentable. Ceci va nous permettre de devenir l’une des premières entreprises au monde à adopter une approche totalement différente pour la production de mousses de haute qualité », explique Patrick Thomas, p-dg de Bayer MaterialScience.

Un projet mené en partenariat
Le fabricant de matériaux a collaboré avec des partenaires industriels et universitaires pour développer le processus, qui a été testé intensivement au cours des deux dernières années. Dans le cadre du projet de recherche «Dream production » financé par l'État allemand, une usine pilote a été installée sur le principal site de Bayer à Leverkusen, pour produire ce polyol à base de CO2. Lors de tests internes, les nouvelles mousses obtenues avaient au minimum la même qualité que celles obtenues à partir de ressources fossiles. Ces mousses trouvent ensuite de nombreuses applications dans les objets de notre quotidien : meubles rembourrés, pièces automobiles, équipements de réfrigération et matériaux d'isolation pour le bâtiment. « La première utilisation de la nouvelle mousse souple à base de CO2 sera pour la production de matelas » précise Bayer.
A court terme, Bayer estime que sa première installation ne disposera pas de capacités suffisantes pour couvrir la demande du marché. Mais Bayer n’a pas tranché entre deux options possibles : rester producteur exclusif de ce polyol innovant ou commercialiser sa technologie brevetée sous licence.

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS