Pologne: Orange Polska évoque un hypothétique dividende en 2020

VARSOVIE (Reuters) - Orange Polska, la filiale polonaise d'Orange, a évoqué lundi un hypothétique dividende en 2020, sans parvenir à convaincre les investisseurs qui vendent le titre en Bourse après la présentation de son plan de croissance à moyen terme.
Partager
Pologne: Orange Polska évoque un hypothétique dividende en 2020
Orange Polska, la filiale polonaise d'Orange, a évoqué lundi un hypothétique dividende en 2020, sans parvenir à convaincre les investisseurs qui vendent le titre en Bourse après la présentation de son plan de croissance à moyen terme. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Andrews

Le premier opérateur télécoms polonais a donné des objectifs chiffrés pour ses résultats et investissements jusqu'en 2020 mais n'a rien dit initialement de ses intentions en matière de dividende.

"Notre stratégie est orientée vers la croissance, c'est pour cela que nous ne mentionnons pas le dividende. Dans le modèle que nous avons retenu, il y a de l'espace pour le paiement d'un dividende en 2020. Mais on ne s'engage pas aujourd'hui sur cette date et on ne s'engage pas sur un montant", a déclaré le directeur financier Maciej Nowohonski lors d'une conférence.

A la Bourse de Varsovie, l'action chute de 5,6% à 5,75 zlotys vers 13h50 GMT, à son plus bas du jour.

Orange Polska table sur un excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté compris entre 2,8 et 3,0 milliards de zlotys cette année (660-707 millions d'euros) cette année, puis sur une stabilité en 2018 et une croissance les deux années suivantes.

Le chiffre d'affaires est prévu stable en 2019 puis en croissance ensuite. Les investissements sont quant à eux prévus à 2,0-2,2 milliards de zlotys en 2018 et 2019 puis autour de deux milliards en 2020.

En juillet, Orange Polska avait fait état d'une hausse de son bénéfice net à 71 millions de zlotys au deuxième trimestre, mais avec une baisse de son chiffre d'affaires à 2,84 milliards.

L'exercice 2016 s'était soldé par une perte nette de 1,75 milliard de zlotys en raison de charges de dépréciation des actifs de téléphonie fixe. Le groupe a en conséquence passé le dividende pour 2017.

(Agnieszka Barteczko, Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS