Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Pollutec Maroc 2014 met l'Afrique à l'honneur

, ,

Publié le

La sixième déclinaison marocaine de Pollutec, salon des équipements, technologies et services à l'environnement se déroulera du 15 au 18 octobre à Casablanca   . Les organisateursont choisi pour cette édition de mettre le cap sur l'Afrique. Le point avec Sylvie Fourn, commisssaire du salon.

Pollutec Maroc 2014 met l'Afrique à l'honneur
Sylvie Fourn est directrice du pôle environnement, industrie, santé et sécurité chez Reed Expositions France
© reedexpo

Cela ne pouvait mieux tomber. A l'occasion de l'inauguration d'un centre de tri de déchets urbains à Casablanca le 4 octobre, Hakima El Haite, ministre de l'Environnement a indiqué vouloir engager le Maroc vers la voie du tri à plus grande échelle. Alors que l'expérience du royaume n'en n'est qu'à ses débuts en la matière, voilà donc des perspectives en vue pour les exposants de Pollutec Maroc qui va se tenir du 15 au 18 octobre à Casablanca sur le site de la Foire Internationale (OFEC).

Ce salon spécialisé dans les technologies et services liés à l'environnement mettra cette année un accent sur le continent africain. L'Usine Nouvelle a demandé à Sylvie Fourn, commissaire du salon et directrice du pôle environnement, industrie, santé et sécurité chez Reed Expositions France de nous détailler cette édition.

L'Usine Nouvelle : quelles sont les nouveautés 2014 pour Pollutec Maroc?
Sylvie Fourn : Nous mettons cette année l'accent à la fois sur l’Afrique et  la troisième édition du symposium "Territoires Durables" qui est préparé et animé par le Ministère délégué chargé de l’environnement. Ce symposium se focalisera notamment sur le thème de la valorisation des déchets.

Comment sera organisé ce symposium ?
Il sera décliné en trois tables rondes. Le thème majeur retenu sera traité sous l’angle des  grandes opportunités économiques et sociales générées par la mise en place et le développement des filières de collecte et de valorisation des déchets pour les territoires.

Pollutec Maroc sera-t-il diversifié cette année ?
En effet, il se tiendra en même temps que le Forum Labo Maroc qui revient après sa première tenue à nos côtés en 2011 et se tiendra aussi pour la première fois en concomitance avec Elec expo Forum.

Pourquoi avoir mis le focus sur l'Afrique cette année ?
Essentiellement pour poursuivre le développement des relations d’affaires entre le Maroc et ses voisins sub-sahariens. Le focus sur l'Afrique que nous proposons verra la venue de délégations officielles africaines. Elle viendront trouver des solutions pour répondre aux défis énergétiques et au développement des industries propres et sobres qui se posent à leurs pays et au continent.

Quels pays participeront à cette édition ?
Il y aura une dizaine de pays en majorité africains présents. Outre le Maroc, la France et l'Italie seront les plus représentés. 350 exposants du monde entier seront à pied d'œuvre.

Et au niveau de la fréquentation ?
Nous attendons 6500 visiteurs sur Pollutec Maroc et un millier sur Forum Labo Maghreb.

Quel est le sens de cette manifestation ?
Le Maroc fait face à de nombreuses obligations en matière environnementale. Il a entrepris en ce sens un vaste programme de mise à niveau et d'investissement  dans le secteur de l'eau, de l'assainissement, de la gestion des déchets municipaux et de la mise en place des filières de recyclage.

Que recherchent les visiteurs  et les exposants ? 
Les visiteurs sont issus des industries des villes et des éco-activités. Ils viennent sur le salon chercher des solutions en termes d'équipements, de technologies et de services adaptés aux besoins des différents pays et répondant au cadre légal national. Nous attirons aussi de plus en plus de visiteurs africains qui s’intéressent aux sociétés marocaines et internationales. le Maroc est considéré dans le secteur de l'environnement comme un exemple en Afrique. Quant aux exposants de toutes origines, ils seront avec nous pour présenter leurs produits et services afin de vendre et de créer de nouveaux partenariats, locaux et internationaux.

Comment est financé le salon ?
Bien qu'en partenariat étroit avec le Ministère délégué auprès du ministre de l'énergie, des mines, de l'eau et de l'environnement, (MEMEE) et en particulier avec le secrétariat à l'environnement depuis son origine, le salon est entièrement financé par une joint-venture entre Reed expositions France, organisateur de Pollutec en France, et Forum 7, une société marocaine spécialisée dans la communication, les événements et les salons et ceci depuis sa première édition en 2009.

Propos recueillis par Nasser Djama

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle