Politique monétaire maintenue au Japon

TOKYO (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) a laissé mardi sa politique monétaire inchangée tout réduisant ses prévisions d'inflation et en prévenant qu'elle observerait le statu quo à moins qu'un choc brutal vienne faire dérailler la reprise.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Politique monétaire maintenue au Japon
Devant la Banque du Japon. La Banque du Japon a laissé mardi sa politique monétaire inchangée tout réduisant ses prévisions d'inflation et en prévenant qu'elle observerait le statu quo à moins qu'un choc brutal vienne faire dérailler la reprise. /Photo prise le 1 novembre 2016/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

Si la BoJ continue d'estimer que la troisième économie du monde est sur la voie de l'amélioration, quoique timide, elle a une fois de plus repoussé l'horizon au terme duquel elle espère voir l'inflation atteindre son objectif de 2%. Elle a également prévenu que la dynamique des prix était moins vive qu'il y a trois mois.

Comme attendu par la majorité des économistes interrogés par Reuters, les neuf membres du Comité de politique monétaire ont maintenu l'objectif de taux d'intérêt à court terme fixé à -0,1% et leur promesse de laisser les rendements des obligations d'Etat japonaises (JGB) à dix ans autour de zéro, des orientations modifiées le mois dernier dans le but de rendre plus efficace la lutte contre la déflation.

La BoJ prévoyait jusqu'à présent que l'inflation remonterait à 2%, son objectif, au cours de l'exercice budgétaire 2017-2018, qui débutera le 1er avril prochain. Mais l'indice de référence des prix à la consommation a enregistré en septembre son septième mois consécutif de baisse, une évolution qui freine la consommation et l'investissement des entreprises.

"La BoJ se prépare à une guerre de longue haleine pour atteindre son objectif d'inflation", souligne Yasanuri Ueno, chef économiste chez Mizuho Securities.

"La seule raison pour laquelle elle pourrait appuyer sur la gâchette de l'assouplissement serait de voir le yen grimper aux alentours de 90 à 95 yens pour un dollar."

Les prévisions trimestrielles de la BoJ montrent qu'elle a abaissé ses prévisions d'inflation pour le prochain exercice fiscal à 1,5% alors qu'elle anticipait 1,7% en juillet.

Le gouverneur de la BoJ, Haruhiko Kuroda, doit tenir à 6h30 GMT une conférence de presse au cours de laquelle il pourrait répéter que la banque centrale est prête à augmenter comme à freiner ses achats d'obligations sur les marchés financiers à tout moment.

(Leika Kihara, Marc Angrand et Nicolas Delame pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS