Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Polémique après l'achat par Fiat-Chrysler d'un droit à polluer

Julie Thoin-Bousquié , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Grâce à un accord avec le fabricant de véhicules électriques Tesla, Fiat-Chrysler va pouvoir artificiellement baisser le niveau d'émission de sa flotte de véhicules. Légal, mais pas franchement moral.

Polémique après l'achat par Fiat-Chrysler d'un droit à polluer
Electrifier sa Panda ou sa 500 Jamais, répondait le défunt patron de FCA Sergio?Marchionne.

À coups de millions d’euros, le groupe italo-américain Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a constitué, fin février, un pool pour le moins déroutant avec le californien Tesla. Son objectif ? Permettre à FCA d’intégrer, à côté de ses Fiat, Alfa Romeo et autres Maserati, les véhicules électriques de son concurrent. De quoi faire chuter la moyenne des émissions de dioxyde de carbone (CO2) des véhicules vendus par le groupe, et donc lui permettre de respecter la limite des 95 grammes de CO2 par kilomètre fixée dès 2020 par l’Union européenne.

L'électrique, un "acte de masochisme" selon Marchionne

Un procédé artificiel, destiné à contourner les lourdes amendes qui pèsent sur les constructeurs en cas de non-respect du seuil fixé, qui ne manque pas de susciter des interrogations. Si la pratique est légale, elle questionne l’implication de certains constructeurs automobiles dans leurs démarches de réduction des émissions polluantes. Ce mouvement passe par l’électrification[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle