Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Pôle emploi personnalise son offre aux entreprises

Cécile Maillard ,

Publié le

Depuis juin, l’établissement public renforce l’accompagnement des sociétés en répondant plus précisément à leurs besoins.

Pôle emploi personnalise son offre aux entreprises
Pôle emploi affine le recrutement en fonction des besoins des entreprises et du marché local de l’emploi.
© d. R.


Aider les entreprises à réussir leurs recrutements, c’est bon pour l’emploi, mais aussi pour l’économie. Malheureusement, les employeurs sont trop nombreux à abandonner un recrutement faute d’avoir trouvé la compétence recherchée, ou parce qu’ils s’y sont mal pris, notamment les petites entreprises. Pôle emploi peut recruter pour eux, mais seuls 14% des contrats signés sont passés entre ses mains. Dans son projet pour 2015, l’organisme a décidé d’améliorer son offre de services aux entreprises. Interrogées, ces dernières ont exprimé deux attentes : une meilleure connaissance de l’entreprise et du marché local du travail pour des services plus personnalisés ; être alertées en cas de difficultés de recrutement. Depuis juin, Pôle emploi leur propose une nouvelle offre de services.

"Au moment du recueil de l’offre, nous analysons avec le recruteur deux éléments, explique Catherine Poux, la directrice des services aux entreprises de Pôle emploi. Les caractéristiques de l’entreprise – son secteur, son expérience du recrutement pour ce poste – et la tension sur le métier recherché dans le bassin d’emploi." Une entreprise peut être à l’aise dans un métier pour lequel elle embauche souvent. Beaucoup moins pour trouver un ingénieur qu’elle n’a jamais eu. Dans le premier cas, le service de Pôle emploi sera minimal, dans le second, plus développé. Même souci d’affiner le diagnostic en fonction du marché du travail local. "Nous confrontons les caractéristiques de l’emploi recherché avec celles des demandeurs d’emploi sur le territoire, poursuit Catherine Poux. Si l’écart est important, nous alertons l’entreprise et nous pouvons l’accompagner plus loin dans le recrutement."

Pour la directrice des services aux entreprises, "la réussite d’un recrutement commence par une définition précise des besoins, des compétences recherchées, et dépend aussi de l’attractivité de l’entreprise". Pôle emploi propose désormais, sur son site, un espace dans lequel l’entreprise peut se décrire, et un autre où elle présente le poste précisément. Un guide a été mis en ligne pour l’aider dans la rédaction de ses textes, et elle peut demander à être contactée par un conseiller. "Cela devrait permettre d’attirer des candidatures plus adaptées", espère Catherine Poux.

Pôle emploi a un rôle d’accompagnateur. Et sans le vivier de sa CVthèque, nous n’aurions pas pu faire ces recrutements.

Alain Guichard, responsable du centre de formation de Mecahers Group

Un suivi en direct sur internet

Pôle emploi peut assurer une présélection des candidats. "Les méthodes s’enrichissent. Nous pouvons rédiger une courte synthèse concernant quelques candidatures seulement, poursuit-elle. Nous expliquons pourquoi elles nous paraissent adaptées. Nous pouvons aussi présenter à l’employeur des demandeurs d’emploi dont nous avons déjà évalué les compétences, par des tests ou par la méthode du recrutement par simulation, par exemple." Cette méthode permet d’identifier les habiletés d’un candidat par des exercices pratiques. Mecahers Group, sous-traitant de l’aéronautique (220 salariés en France), y a eu recours pour recruter des chaudronniers et des ajusteurs-monteurs, que l’entreprise a décidé de former, en créant un centre de formation. "Avant, Pôle emploi recherchait dans son vivier et nous envoyait quelques CV, raconte Alain Guichard, le responsable du centre de formation. Là, les recrutements ont été structurés en fonction de nos besoins. Pôle emploi a un rôle d’accompagnateur. Et sans le vivier de sa CVthèque, nous n’aurions pas pu faire ces recrutements." En un an et demi, Mecahers a embauché une trentaine de personnes via un dispositif de préparation opérationnelle à l’emploi – une formation adaptée à un poste. Une solution qui convient aux sociétés qui ne sont pas dans l’urgence ou qui savent anticiper leurs besoins.

Depuis juin, les entreprises peuvent suivre en direct sur internet l’état d’avancement du recrutement. Combien de consultations de l’offre ? Combien de candidatures ? Combien de rendez-vous ? Si le recrutement est difficile, Pôle emploi les prévient à une date convenue à l’avance.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle