Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

PME, les créations d’entreprises en berne

Frédéric Parisot , , ,

Publié le

Le nombre de créations d’entreprise aurait diminué de 12 % en 2011 par rapport à 2010, selon le dernier rapport de l’Observatoire des PME publié par Oséo. Il n’avait pas connu de baisse depuis plusieurs années.

PME, les créations d’entreprises en berne © D.R.

Disponible depuis ce mardi 5 février, le rapport de l’Observatoire des PME d’Oséo dresse un état des lieux du paysage entrepreneurial français en 2011. L’hexagone comptait alors 131 000 PME et 4 600 ETI, avec une moyenne de 25 salariés pour les PME et 630 pour les ETI. A elles deux, ces catégories d’entreprises représentaient la moitié des quelques 13 millions d’emplois en france : environ 3 530 000 salariés pour les PME et 2 878 000 pour les ETI, contre 3 986 000 chez les grandes entreprises.

Conséquence d’un contexte économique difficile, le nombre d’emplois salariés des PME et ETI est en très faible progression par rapport à 2010 (+0,5 % seulement). Surtout, pour la première fois depuis huit ans qu’il réalise cette étude, Oséo constate une baisse de 12 % du nombre de créations d’entreprises. Afin de réduire le risque de défaillance pendant les premières années de l’entreprise, les patrons continuent de privilégier les formes juridiques unipersonnelles : comme en 2010, 88 % des entreprises créées en 2011 se sont faites sans salarié (un chiffre qui ne prend pas en compte les auto-entreprises).

La part de l’industrie

L’industrie représente toujours une part importante de l’activité des entreprises françaises, sans changement par rapport à 2010. Elle reste l’activité principale des ETI (40 %), et vient en seconde position chez les PME : 24 % d’entre elles sont des entreprises industrielles, la majorité étant centrée sur des activités de commerce, transports, hébergement et restauration.

On notera tout de même que les performances économiques des entreprises industrielles sont dans la moyenne française tous secteurs confondus. Le chiffre d’affaires par salarié est de 185 000 euros en moyenne chez les PME et 321 000 euros chez les ETI. Quant à la valeur ajoutée par salarié, elle s’élève à 57 000 euros chez les PME et 76 000 euros chez les ETI. Des chiffres certes moins élevés que dans le secteur de l’immobilier, mais globalement supérieurs à ceux relevés dans la construction ou le commerce.

Frédéric Parisot

Consulter le rapport OSEO sur l'évolution des PME

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle