PME et parlementaires appellent à un plan de sauvetage du photovoltaïque français

Dans une lettre ouverte adressée au gouvernement le 25 octobre, des chefs d'entreprises du photovoltaïque et des parlementaires écologistes expriment leur colère face à l'"abandon" de la filière solaire français par les pouvoirs publics.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

PME et parlementaires appellent à un plan de sauvetage du photovoltaïque français

Ils prennent comme exemple la situation de l'usine de fabrication de panneaux photovoltaïques Bosch de Vénissieux, dans le Rhône, menacée de fermeture en attendant un éventuel repreneur.

En envoyant une lettre ouverte au gouvernement ce 25 octobre, des patrons de PME du photovoltaïque et des élus écologistes réclament un "plan de sauvetage" de la filière solaire, rapporte l'AFP.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"C'est un profond sentiment d'incompréhension, d'abandon et de colère qui domine dans le secteur, alors que le président de la République a encore rappelé son engagement en faveur des énergies renouvelables lors de la dernière Conférence environnementale, et que les discours se multiplient pour souligner l'importance des secteurs industriels d'avenir", note la centaine de signataires dans la lettre.

"Par cet appel, nous souhaitons que le gouvernement prenne la mesure de l'enjeu et, qu'en concertation avec tous les acteurs de la filière, il établisse dans les jours qui viennent un plan de sauvetage de notre industrie photovoltaïque qui lui donne une visibilité pour les trois années à venir, et lui permette de participer à la ré-industrialisation de notre pays", martèlent-ils.

Selon eux, 10 000 des 30 000 emplois de la filière photovoltaïque française ont été détruits depuis 2010.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS