Quotidien des Usines

Plusieurs repreneurs en lice pour la Manufacture charentaise

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Placée en redressement le 25 juillet 2019, la Manufacture charentaise, implantée à Rivières (Charente), est dans l'attente. Les futurs repreneurs avaient jusqu'au 30 septembre pour déposer leur offre. Il semblerait qu'il y ait trois ou quatre propositions, mais peu d'informations. Seul Pascal Becker, ancien cadre supérieur du groupe suisse Givaudan, numéro un mondial des parfums et arômes, l'a fait savoir.

Plusieurs repreneurs en lice pour la Manufacture charentaise
La Manufacture charentaise emploie 108 personne.
© La manufacture charentaise

Autorisée à maintenir l'activité jusqu'au 16 janvier 2020, la Manufacture charentaise implantée à Rivières (Charente) est en redressement judiciaire depuis le 25 juillet 2019.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte