Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Plusieurs candidats intéressés par les génériques de Sanofi

,

Publié le , mis à jour le 06/02/2018 À 07H03

Infos Reuters Le laboratoire brésilien EMS, l'indien Torrent Pharma et plusieurs fonds d'investissement sont en lice pour reprendre Zentiva, la filiale de génériques de Sanofi qui pourrait être valorisée jusqu'à 2,0 milliards d'euros dans le cadre d'une cession, a appris Reuters auprès de plusieurs sources au fait du dossier.

Plusieurs candidats intéressés par les génériques de Sanofi
Le laboratoire brésilien EMS, l'indien Torrent Pharma et plusieurs fonds d'investissement sont en lice pour reprendre Zentiva, la filiale de génériques de Sanofi qui pourrait être valorisée jusqu'à 2,0 milliards d'euros dans le cadre d'une cession, a appris Reuters auprès de plusieurs sources au fait du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Pratta
© Robert Pratta

Plusieurs candidats ont été retenus par Sanofi pour racheter son activité générique Zentiva. La concurrence entre les laboratoires brésilien EMS et indien Torrent Pharma et les fonds pourrait pousser à la hausse le prix final, a appris Reuters auprès de plusieurs sources au fait du dossier. Zentiva, la filiale génériques pourrait être valorisée jusqu'à 2,0 milliards d'euros.

Cette liste, qui ressort d'une présélection établie par le groupe français après la date limite, fin janvier, pour le dépôt d'offres indicatives, comprend donc des laboratoires de pays émergents et des fonds d'investissement. Un consortium formé par Blackstone et Nordic Capital a aussi été retenu pour le deuxième tour d'enchères, aux côtés de trois autres fonds de capital-investissement, en substance Carlyle, BC Partners et Advent.

Sanofi espère conclure avec un acquéreur avant la fin du premier trimestre, a dit une des sources. Sanofi, EMS, Torrent Pharma et les différents fonds cités n'ont pas souhaité faire de commentaire. La procédure de vente, orchestrée par Rothschild, JPMorgan et Morgan Stanley, avait été lancée en octobre.

Pour Reuters

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus