L'Usine Matières premières

Plus que la reprise, les acteurs de la construction craignent l'après-crise

Franck Stassi , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L’instauration des nouvelles règles sanitaires dans les entreprises de la construction (matériaux et chantiers) débute sans heurts. En revanche, les entreprises du secteur craignent un assèchement de leurs carnets de commandes dans l’année à venir, faute de nouveaux permis de construire.

Plus que la reprise, les acteurs de la construction craignent l'après-crise
Sur les chantiers, les intervenants extérieurs devront limiter leur présence.
© Claire-Lise Havet/Société du Grand Paris

Plus que le protocole sanitaire applicable sur les chantiers à relancer au déconfinement, les entreprises de la construction (matériaux et chantiers) craignent le trou d'air qui s'annonce dans leurs carnets de commandes. "Nous allons rattraper les chantiers qui avaient été stoppés. Par contre, le flux de nouveaux chantiers a été interrompu et nous risquons de faire face à un trou d’air à l’automne ou au printemps 2021. Toute l’instruction des nouveaux projets a été complètement endormie", s’inquiète Nicolas Vuillier, président de l’Union nationale des industries de carrières et des matériaux de construction (Unicem).

A l’heure de la reprise très progressive des chantiers, l'Unicem veille à l’efficience des mécanismes de l’Etat en matière d’assurance-crédit et au respect des délais de paiement, et tente d'obtenir une compensation du coût des nouvelles mesures sanitaires au moyen d’allègement de charges. Mais l'attente est forte sur les plans de relance qui permettront de traverser la longue crise qui s'annonce.

"Entre les annonces de plans de relance, leur réalité financière et les premiers coups de pioche, il s’écoulera de deux à trois ans. Les enveloppes pourraient être revues à la baisse au regard des déficits et de la dette publique", tempère Xavier Fournet. Responsable infrastructures et construction du cabinet d’audit KPMG, il a supervisé la réalisation d’une enquête auprès d’un panel de dirigeants du secteur des infrastructures et de la construction et de la promotion immobilière.

"La commande privée va réduire ses investissements au moins jusqu’à ce que les perspectives de croissance économique soient favorables", poursuit-il, citant notamment des projets d’extensions d’usines ou de création de centres commerciaux qui pourraient être contrariés. Le report des élections municipales retarde par ailleurs la délivrance de permis de construire.

De nouvelles règles à intégrer

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte