Plus de projet possible pour Sediver

Social

Partager


C'est en substance ce qu'a déclaré aujourd'hui, devant le tribunal de Nanterre, le PDG du groupe Seves. Luciano Zottola, patron du groupe italien propriétaire de l'usine Sediver dans l'Allier, a affirmé qu'"il n'y avait plus de projet possible pour Saint-Yorre".
Le tribunal de grande instance était chargé aujourd'hui de désigner un médiateur avec l'accord de la direction et du comité d'entreprise, pour négocier sur le projet de plan de maintien de 166 postes afin de pérenniser une partie de l'activité du fabricant d'isolateurs électriques.
Ce plan présenté par la direction, assorti d'une baisse des salaires et d'un allongement de la durée du travail, avait été rejeté par les syndicats au début de l'année.
La direction ne croit visiblement plus à un projet alternatif qui éviterait la fermeture du site et le licenciement des 286 salariés.
D.R avec AFP

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    SEDIVER
ARTICLES LES PLUS LUS