Economie

Plus de la moitié des cadres ne demanderont pas d’augmentation de salaire en 2014

,

Publié le

55% des cadres n’iront pas frapper à la porte de leur DRH en 2014 pour demander une augmentation, selon le dernier baromètre Ifop-Cadremploi daté du 17 mars. Ils estiment que le contexte économique ne le leur permet pas. 

Plus de la moitié des cadres ne demanderont pas d’augmentation de salaire en 2014

Le ciel est bas et lourd pour les cadres français : le spleen s’est installé dans leurs esprits en ce début d'année. 55% d’entre eux ne demanderont pas d’augmentation en 2014, selon le baromètre Ifop-Cadremploi publié le 17 mars. C’est 6 points de plus qu’en 2013. En cause, le marasme ambiant. 19% des sondés ne demanderont pas de hausse de leurs appointements à cause du contexte économique, soit le même pourcentage que l’année précédente.  

Ils prétendront en moyenne à une hausse de leur salaire brut mensuel de 5,7%. 19% de modestes se contenteront de demander entre 3 et 4% de plus qu’en 2013. 13% sont plus aventureux et se risqueront à demander 10% d’augmentation ou plus.

 

Le pendant de cette léthargie salariale liée à la crise : 39% seulement des 1002 cols blancs interrogés dans le cadre de cette enquête souhaitent rester dans leur entreprise. 45% des salariés interrogés sont ouverts aux opportunités qui pourront se présenter. 31% souhaiteraient changer de poste d’ici moins d’un an. 25% d’employés hardis se donnent le même délai pour changer d’entreprise.

Lélia de Matharel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte