Plus de 3 millions investis dans l’extension de Vercors Lait à Villard-de-Lans

La coopérative laitière du Vercors pousse les murs à Villard-de-Lans (Isère). Avec le concours du département et de l’Europe, elle accroit sa capacité de production de 20 %.

Partager
Plus de 3 millions investis dans l’extension de Vercors Lait à Villard-de-Lans
Vercors Lait collecte 6 millions de litres de lait, dont 1,5 million bio, auprès de 62 exploitants.

Vercors Lait s’agrandit. La coopérative laitière disposera de 1 023 m² supplémentaires dans 18 mois, édifiés sur l’emprise d’un ancien bâtiment agricole à Villard-de-Lans (Isère). La requalification des façades existantes permet de réaliser une construction unitaire en bois.

Cet investissement immobilier de 2,75 millions d’euros (HT) est porté par la communauté de communes du massif du Vercors et financé par le Feader (Fonds européen agricole pour le développement rural) et à hauteur de 1 million d'euros par le département de l’Isère. De son côté, Vercors Lait va acquérir pour 500 000 euros d’équipements et de matériels pour améliorer et rationnaliser l’affinage et l’emballage des fromages.

Une capacité supérieure de 15 à 20 %

Moribonde en 2008, la coopérative laitière du Vercors a su se redresser en une dizaine d’années. La production de Bleu du Vercors Sassenage, seule AOP fromagère de l’Isère, est passée de 130 tonnes à 350 tonnes sur cette période. Son chiffre d’affaires a doublé à 7 millions d’euros, avec 32 personnes aujourd’hui. Vercors Lait collecte 6 millions de litres de lait, dont 1,5 million bio, auprès de 62 exploitants, produit 600 tonnes de fromages (Saint-Marcellin, Saint-Félicien, Brique du Vercors, tomme).

"Avec une capacité supérieure de 15 à 20 %, nous allons pérenniser notre outil et la filière", souligne Philippe Guilloud, directeur de Vercors Lait. Tout en valorisant le prix du lait payé aux producteurs : il s’établit de 370 à 375 euros les 1 000 litres pour les coopérateurs du Vercors contre 300 à 310 euros en moyenne dans le département.

Vercors Lait dispose de trois points de vente directe : un sur son site de Villars-de-Lans et deux autres à Grenoble (Isère) et à Romans-sur-Isère (Drôme) gérés par une filiale qui emploie 10 personnes.

Vincent Charbonnier

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS