Plus de 3,22 millions de chômeurs en mars, le record de 1997 effacé

Publié le , mis à jour le 26/04/2013 À 07H43

Le nombre de chômeurs dans la catégorie phare a battu son record en mars, à 3 224 600, augmentant pour le 23e mois consécutif, selon les chiffres publiés jeudi 25 avril par le ministère du Travail.

Plus de 3,22 millions de chômeurs en mars, le record de 1997 effacé © Pascal Guittet

Avec 3,22 millions de chômeurs comptabilisés au mois de mars par le ministère du Travail, le précédent record (en valeur absolue) de janvier 1997 (3 195 500) est donc battu. Mais il s'agit surtout du 23e mois de montée consécutive du nombre de personnes sans emploi.

Face à cette hausse continue, François Hollande et son gouvernement conservent l'objectif de faire reculer le chômage d'ici fin 2013, une mission impossible selon de nombreux économistes du fait d'une croissance économique nulle.

"Ce que je veux, c'est que les Français puissent se rassembler sur cette seule cause nationale, la lutte contre le chômage. C'est le seul rassemblement qui convienne", a-t-il dit jeudi lors d'une visite officielle en Chine.

Le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A (ceux qui n'ont pas travaillé), la plus observée, a augmenté de 36 900 en France métropolitaine (+1,2%). Sur un an, il progresse de 11,5%.

En tenant compte des personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi a progressé de 0,7% le mois dernier, soit 34 400 personnes, pour atteindre 4 741 100, en hausse de 9,8% sur un an.

En incluant les départements d'Outre-mer, il a dépassé la barre symbolique de 5 millions, à 5.033.600 personnes.

"Cette situation est le résultat d'une hausse ininterrompue depuis maintenant 5 ans (60 mois de hausse au cours des 61 derniers mois en catégories A+B+C, 53 mois en catégorie A)", souligne le ministère du Travail dans un communiqué.

Le ministre du Travail, Michel Sapin, met en garde contre les comparaisons historiques, en soulignant que la population active a augmenté de 3 millions de personnes depuis 1997.

En pourcentage de la population active, le taux de chômage s'est établi à 10,2% au quatrième trimestre 2012 en métropole (10,6% avec les départements d'Outre-mer), son plus haut niveau depuis 1999. Les chiffres du premier trimestre seront publiés le 6 juin.

Le taux de chômage le plus élevé enregistré en France est de 11,3%, en février 1997 et de mars à mai 1994.

A titre de comparaison, le taux de chômage a atteint un record en Espagne à 27,2%, soit 6,2 millions de personnes, selon les chiffres publiés jeudi.

HAUSSE DU TAUX DE CHÔMAGE EN VUE

En France, le nombre de jours passés en moyenne au chômage a également battu son précédent record en mars, à 485 jours pour les catégories A, B, C, contre 482 en février.

Comme les mois précédents, les travailleurs les plus âgés ont été les plus touchés par la hausse du chômage en mars, et dans une moindre mesure les plus jeunes.

Le nombre de demandeurs d'emploi de 50 ans et plus a ainsi augmenté de 1,3% en catégorie A en métropole (+17,0% sur un an) et de 1,1% en A, B, C (+15,2% sur un an). Ceux de moins de 25 ans ont vu leur nombre augmenter de 1,3% en A, et de 0,8% en A, B, C, soit des hausses respectives de 10,9% et 9,8% sur un an.

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus en catégories A, B, C a augmenté de 1,1% en mars en France métropolitaine (+15,1% sur un an).

Les offres collectées par Pôle emploi ont diminué de 6,0% le mois dernier (-18,2% sur un an).

La vigueur de la démographie française se traduit par une progression régulière de la population active, qui impose au pays de créer quelque 200 000 emplois par an pour faire reculer le chômage, soulignent des économistes, ce qui est impossible tant que la croissance n'atteint pas au minimum 1% à 1,5%.

La Commission européenne prévoit que le taux de chômage continuera à progresser cette année et l'an prochain pour atteindre respectivement 10,7% et 11,0%. L'OCDE prévoit quant à elle des taux de 11,0% cette année et 11,2% en 2014 et le Fonds monétaire international 11,2% et 11,6%.

Avec Reuters

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte