Plus de 1.200 vols de la compagnie SAS annulés lundi et mardi

STOCKHOLM (Reuters) - La compagnie aérienne scandinave SAS a annoncé dimanche l'annulation d'un total de plus de 1.200 vols prévus lundi et mardi en raison d'une troisième journée de grève des pilotes.
Partager
Plus de 1.200 vols de la compagnie SAS annulés lundi et mardi
La compagnie aérienne scandinave SAS a annoncé dimanche l'annulation d'un total de plus de 1.200 vols prévus lundi et mardi en raison d'une troisième journée de grève des pilotes. /Photo prise le 26 avril 2019/REUTERS/NTB Scanpix/Ole Berg-Rusten

Près de 70% de la flotte du transporteur est clouée au sol depuis vendredi et le début de la grève des pilotes qui réclament des revalorisations salariales.

"Nous regrettons profondément que nos clients soient affectés par la grève en cours des pilotes avec maintenant des annulations de vols lundi et mardi", a déclaré la compagnie dans un communiqué.

"La grève va affecter 61.000 passagers supplémentaires lundi avec l'annulation de 667 vols en Scandinavie. Mardi, 49.000 passagers et 546 vols seront affectés."

Pour l'heure, les négociations sont dans l'impasse et la direction de la compagnie et les syndicats danois, suédois et norvégien n'ont pas repris contact.

Les pilotes demandent une revalorisation de 13% de leurs salaires et ont rejeté jeudi la proposition des médiateurs.

La compagnie aérienne, qui est en partie détenue par les Etats danois et suédois, a indiqué qu'elle était prête à revenir à la table des négociations mais a dans le même temps prévenu qu'accepter les revendications des pilotes lui serait préjudiciable.

Outre une revalorisation des salaires, les syndicats de pilotes demandent des horaires de travail moins fluctuants.

SAS, qui a frôlé la faillite en 2012, est parvenu à dégager des bénéfices au cours des quatre dernières années, mais la hausse du prix du kérosène, la volatilité des changes et les surcapacités mettent les compagnies aériennes sous pression.

Selon les analystes de Sydbank, chaque journée de grève coûterait entre 60 et 80 millions de couronnes suédoises (entre 5,65 et 7,53 millions d'euros).

(Niklas Pollard, Matthieu Protard pour le service français, édité par Julie Carriat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS