Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Plus d'excuse pour repousser l'intéressement

,

Publié le

Plus d'excuse pour repousser l'intéressement
Emmanuel Macron s’est exprimé depuis une école primaire lors du 13 heures sur TF1.

Les entreprises citées

Le gouvernement en fait beaucoup pour inciter les entreprises et en particulier les PME à partager les fruits de la croissance avec leurs salariés. Jeudi 12 avril sur TF1, Emmanuel Macron a annoncé une suppression totale des charges payées par les sociétés sur les sommes versées au titre de l’intéressement pour les entreprises de moins de 250 salariés. Elles seront aussi supprimées sur la participation dans les entreprises de moins de 50 salariés, où celle-ci n’est pas obligatoire. « L’entreprise c’est une aventure collective, quand ça va moins bien ce n’est pas que l’affaire du patron. C’est l’affaire de tous. Quand ça va mieux, ce n’est pas que les revenus du patron. Tout le monde doit un peu en avoir », a justifié le président. Aujourd’hui, le forfait social appliqué sur l’intéressement est de 20 % et de 8 % pendant six ans pour les entreprises de moins de 50 salariés qui signaient un accord. L’idée d’une nouvelle baisse était à l’étude pour les TPE, mais l’exonération totale jusqu’à 250 salariés est une décision de plus grande envergure. Son coût est estimé à 440 millions d’euros. Elle serait financée par la suppression de niches fiscales d’entreprises. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle