Quotidien des Usines

Plastivaloire muscle son centre technique

, , , ,

Publié le

Le plasturgiste Plastivaloire investit 3 millions d'euros sur son site de Langeais (Indre-et-Loire) pour son nouveau centre technique à destination des constructeurs automobiles.

Plastivaloire muscle son centre technique
Plastivaloire a investi 3 millions d'euros dans son nouveau centre technique à Langeais (Indre-et-Loire).
© Thierry Marzloff

Le plasturgiste Plastivaloire vient d'achever le gros oeuvre de son nouveau centre technique à Langeais (Indre-et-Loire), son siège social qui emploie près de 500 personnes. Ce fournisseur de pièces plastique pour l'automobile et l'industrie électrique et électronique a investi 3 millions d'euros dans cette opération.

Ce nouveau bâtiment de 1 000 m² sera terminé à l'été 2019. Il accueillera les techniciens méthodes et les dessinateurs industriels qui définissent les moules et préparent les préséries pour les clients de Plastivaloire, notamment dans l'industrie automobile. Vingt à trente recrutements sont prévus. "Nous ne pouvions plus étendre notre site de Saint-Lupicin (Jura), issu du rachat de Bourbon. Or notre rôle est désormais d'accompagner la demande des constructeurs très en amont de la mise en production, ce qui demande plus de ressources", précise Patrick Findeling, PDG de Plastivaloire.

5 millions d'euros à Sablé

L'entreprise dispose désormais de deux centres techniques à destination des constructeurs français, mais aussi européens et japonais. A noter que l'entreprise vient de racheter un confrère américain, Transnav, le mois dernier, pour cibler General Motors, Ford, Chrysler et Tesla.

Autre investissement industriel dans l'usine Sablé Injection, à Sablé-sur-Sarthe (Sarthe). Deux nouvelles presses d'injection plastique de 2 000 et 2 500 tonnes complètent l'équipement depuis l'automne 2018, et le stockage a été agrandi dans cette usine de 150 personnes. 5 millions d'euros ont été investis.

Contrôlé par la famille Findeling, le groupe Plastivaloire compte 30 usines et près de 6 000 salariés. Son chiffre d'affaires clos au 30 septembre 2018 est de 659 millions d'euros, dont 80 % pour l'automobile.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte