Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Plastivaloire ferme une usine à Chinon et investit en Allemagne

, ,

Publié le

Le plasturgiste Plastivaloire s'apprête à fermer son usine de Chinon (Indre-et-Loire), en raison de la perte de petites séries. Il s'implante par ailleurs en Allemagne où il acquiert un équipementier de rang 1 auprès d'Audi, Mercedes et BMW.

Plastivaloire ferme une usine à Chinon et investit en Allemagne
Karl Hess injecte et moule des pièces plastiques pour Audi, Mercedes et BMW
© Karl Hess

Le plasturgiste Plastivaloire (PVL) ferme son usine de Chinon (Indre-et-Loire), qui emploie 50 personnes. L'arrêt de la production sera effectif le 1er janvier 2015. La production sera rapatriée sur le site principal de Langeais, à une vingtaine de kilomètres. "Nous avons perdu des marchés de petites séries auprès de Fagor-Brandt et des robots de piscine Zenith. L'usine n'était plus rentable", explique Patrick Findeling, PDG de PVL, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 418 millions d'euros sur son exercice 2013-2014.

Malgré la faible distance, le transfert de l'ensemble du personnel n'est pas acquis. Cette usine, que PVL avait reprise dans les années 80 auprès de l'ex-Plasteur, était déjà sur la sellette au début de la crise en 2009. PVL avait finalement renoncé à la fermer, mais avait procédé à 43 licenciements.

Prise de contrôle à l'international

Par ailleurs, PVL vient de prendre 100 % du capital d'un concurrent allemand, Karl Hess, qui injecte et moule des pièces plastiques pour Audi, Mercedes et BMW. Karl Hess s'appuie sur deux usines en Rhénanie du nord-Westphalie, soit 450 salariés. "Nous nous renforçons en rang 1 auprès des constructeurs allemands", se réjouit Patrick Findeling.

PVL emploie désormais près de 5 500 salariés, dans vingt-six usines réparties en France, en Pologne, en Espagne, en Roumanie, en Angleterre, au Portugal, en Slovaquie et en Tunisie.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle