Plastitube sauvée par CEP Cosmétique

Le tribunal de commerce de Bayonne a autorisé lundi 10 juin le rachat de Plastitube, filiale bayonnaise du groupe Soupletube, par le groupe familial CEP Cosmétique, basé dans le Puy-de-Dôme. Mais, seuls 42 emplois seront préservés

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Plastitube sauvée par CEP Cosmétique

C’est donc CEP Cosmétique, spécialisée dans les procédures d’injection, qui reprend Plastitube, placée en redressement judiciaire depuis le 3 janvier. Le projet proposé par les salariés qui avaient constitué une coopérative, n’a pas convaincu les magistrats. Cette reprise se fait dans la douleur et s’accompagne de 51 licenciements. Il ne restera plus que 42 salariés à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), et notamment tous les cadres, qui ont été "épargnés".

La production va baisser de 75 %

Pour rappel, Plastitube produit chaque année 75 millions de tubes plastiques notamment pour l’industrie cosmétique (Yves Rocher, L'Oréal et LVMH...) sur son site de Bayonne. Mais, l’usine manque de productivité et est en déficit chronique depuis plusieurs années. C’est pourquoi, en 2012, 2,5 millions d’euros ont été investis dans une nouvelle ligne de production, financée à 25 % par les acteurs publics, pour améliorer la productivité du site Plastitube. Cela n’a pas suffi à combler les pertes. Pour tenter d’y remédier CEP Cosmétique a choisi de réduire la production de 75 %. Ce groupe familial réalise un chiffre d’affaires de 29,2 millions d’euros, dont 35 % à l’export.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Nicolas César

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS