Plastic Omnium s’embarque avec Alstom dans l’hydrogène ferroviaire

L’équipementier automobile Plastic Omnium et Alstom ont signé le 21 septembre un accord pour la mise au point de systèmes de stockage d'hydrogène pour les trains, basés sur les réservoirs conçus par PO pour les bus et poids-lourds hydrogène.

Partager
Plastic Omnium s’embarque avec Alstom dans l’hydrogène ferroviaire
Les trains Coradia Polyvalent d'Alstom utilisent à la fois l'hydrogène et le réseau électrique.

Après les poids lourds et les voitures particulières, le train ! Plastic Omnium, équipementier automobile de rang 1, et Alstom, spécialiste des transports ferroviaires ont annoncé le 21 septembre avoir signé un protocole d’accord portant sur le développement de systèmes de stockage d’hydrogène haut de gamme pour le ferroviaire.

Dans un communiqué, les deux partenaires déclarent avoir déjà débuté les phases de développement d’un système de stockage complet, comportant à la fois des réservoirs hautes pression en composites fibre de carbone, des canalisations pour l’acheminement de l’hydrogène, ainsi que des racks métalliques de soutien. Ils équiperont des trains régionaux, dont une majorité fonctionne encore avec une motorisation diesel, sur des lignes partiellement non-électrifiée.

Une autonomie prévue de 1000 km

« Plastic Omnium va fournir à Alstom des réservoirs de 237 litres, chacun pouvant embarquer 6 kg d’hydrogène», explique Marc Perraudin, directeur de la division nouvelles énergies chez Plastic Omnium. « En fonction de leur configuration et de leur géométrie, les trains pourront embarquer entre 36 et 48 réservoirs, soit entre 216 et 288 kg d’hydrogène ».

Cette quantité permet à une locomotive de parcourir environ 600 km, selon Marc Perraudin. Des travaux sont en cours pour pouvoir augmenter la pression dans les réservoirs à 700 bars et ainsi permettre une autonomie d’environ 1000 km, soit le trajet journalier moyen d’un train régional. Alstom mise sur des trains dits « bi-mode », utilisant réseau électrique et hydrogène, ce dernier prenant le relais lorsque aucun caténaire n’est disponible.

20 à 30 % de la production de l’usine belge de PO

Les réservoirs de 237 litres ont déjà été développés par Plastic Omnium afin d’équiper des bus et des poids lourds hydrogène. Ils sont produits dans l’usine PO d’Herentals, en Belgique.

« Il s’agit d’une gamme standard de réservoirs, que nous avons conçus pour s’adapter à un maximum d’applications, souligne Marc Perraudin. En revanche, nous avons des développements important en ce qui concerne les racks métalliques et les canalisations, qui nécessitent des compétences spécifiques au ferroviaire que nous n’avions pas jusqu’à présent ».

La production de réservoirs pour le ferroviaire devrait représenter environ 20 à 30 % de la production annuelle de l’usine d’Herentals, selon le dirigeant. Les premiers systèmes ferroviaires de PO devraient être livrés à Alstom en 2022, principalement pour les marchés italiens et français.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS