Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Plastic Omnium met en vente sa division environnement

, ,

Publié le

Plastic Omnium délaisse les conteneurs à ordures ménagères pour se consacrer pleinement aux pièces de carrosserie et aux systèmes à carburant. Objets de cette transaction notamment, six usines en France, en Allemagne et en Espagne et un centre de R&D près de Lyon (Rhône).

Plastic Omnium met en vente sa division environnement
Conteneurs à déchets Plastic Omnium
© Plastic Omnium

Une page va se tourner pour la division environnement de Plastic Omnium. L’équipementier a en effet décidé de s’en séparer "pour se concentrer exclusivement sur le développement mondial de ses activités automobiles". Cette division est très liée à la région lyonnaise. Sa création remonte à celle de l’Union mutuelle des propriétaires lyonnais (UMDP) par Pierre-Louis Burelle, arrière-grand-père du PDG actuel du groupe, Laurent Burelle. Plastic Omnium avait racheté cette activité en 1965.

En début d’année, avait été inauguré un nouveau site à Saint-Priest, près de Lyon (Rhône), où sont regroupés la direction régionale de la société, ainsi que son centre de R&D et son centre de services clients. 7 millions d’euros ont été investis dans cette implantation où travaillent quelque 120 personnes.

La division environnement représente 4 % du chiffre d’affaires de Plastic Omnium. Cette activité est en recul malgré sa position de leader en Europe sur le marché de la conteneurisation des déchets. Elle emploie globalement 1 800 personnes dans douze pays, dans six usines en France, en Allemagne et en Espagne, pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 330 millions d’euros. Il était de 369 millions en 2016.

Outre des bacs à ordures ménagères, composteurs, conteneurs enterrés et semi-enterrés et les services associés à ces activités (maintenance, lavage, tarification, data mangement), Plastic Omnium Environnement équipe des aires de jeux, des rues et des parcs, des aires de propreté de mobiliers urbains. En développant régulièrement des innovations. Telle cette poubelle bi-flux d’une capacité de 180 litres qui permet de collecter deux sortes de déchets.

Avec ce projet de cession de sa division environnement, Plastic Omnium confirme "sa volonté de concentrer tous ses moyens humains et financiers sur le développement de ses activités automobiles", en particulier sur les pièces et modules de carrosserie et les systèmes à carburant et de dépollution dont il est leader mondial.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • COMPAGNIE PLASTIC OMNIUM à LYON (69007)
  • PLASTIC OMNIUM COMPOSITES à LYON (69007)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus