Planification et exécution des programmes : une plateforme pour répondre aux appels d’offre

L’excellence en matière de planification et d’exécution des programmes est essentielle au succès des entreprises de l’industrie aérospatiale et de la défense. L'arrivée de nouveaux fournisseurs moins coûteux et plus réactifs constitue une menace croissante, car les programmes ne respectent toujours pas les objectifs de coûts et de réalisation. Tandis que les fournisseurs établis sont obligés de devenir plus efficaces et de réduire les dépenses directes et indirectes, ils se tournent vers des systèmes intégrés de planification et d’exécution des programmes pour garantir la précision et l’exhaustivité des offres, réduire les dépenses de soumission et de proposition, et contrôler les coûts et les calendriers du programme.

 

Partager
Planification et exécution des programmes : une plateforme pour répondre aux appels d’offre
Dans l’aéronautique, les programmes deviennent de plus en plus complexes. La majorité d’entre eux connaissent d’ailleurs des dépassements importants en matière de budget et de délais. Par conséquent, pour pouvoir répondre rapidement et de façon compétitive aux appels d’offres, les industriels doivent réinventer la manière dont ils chiffrent et exécutent leurs programmes, en renforçant la collaboration et la coordination à toutes les étapes de l’exécution d’un programme.
Remporter plus d’appels d’offre
Bien que l’importance de répondre à un appel d’offres par une proposition précise et de contrôler le coût et le calendrier d’un programme pendant son exécution soit largement reconnue depuis des décennies, la plupart des entreprises du secteur Aéronautique et défense emploient encore des outils logiciels déconnectés les uns des autres pour planifier et gérer leurs programmes. Elles utilisent couramment des documents Word, des feuilles de calcul Excel et des outils de planification variés. Par conséquent, il leur est quasiment impossible d’avoir une vision claire des événements qui se produisent au cours des programmes, ce qui constitue l’une des causes principales d’un grand nombre d’échecs.
Pour pallier cette faiblesse, Siemens propose une approche systémique de la planification et de l’exécution des programmes supportés par une plateforme collaborative intégrée : PLM Teamcenter.
Sa solution IPP&E offre un accès unifié à la planification et à l'exécution de chacun des programmes en intégrant les coûts, les délais, les exigences techniques et tous les artefacts de programme dans un environnement collaboratif et sécurisé. Cette solution est facile à maintenir et évolutive pour répondre à des programmes commerciaux et gouvernementaux de toutes tailles. Elle augmente ainsi la probabilité de réussir à exécuter les programmes soumis en respectant les contraintes de coût et de calendrier, en maximisant la réutilisation des artefacts qui composent les offres et les programmes. Et elle garantit leur traçabilité complète, comme le montre la figure 1. Désormais, grâce à cette faculté, l’impact d’une modification peut être évalué facilement et les mesures appropriées prises rapidement et avec précision. Tous ces artefacts étant soumis à la gestion des configurations, la solution IPP&E assure également l’historisation et la traçabilité des modifications approuvées qui leur ont été apportées.
Figure 1 : IPP&E permet d’intégrer les artefacts du programme (© Siemens)
Disposer d’une bibliothèque d’offres standards
Capitaliser les données de programme « historisées » en se conformant aux bonnes pratiques et en tenant compte des expériences passées (REX) aide les entreprises à élaborer rapidement une offre en réponse à une demande de proposition (RFP) ou dans le cadre d’un projet interne. C’est pourquoi la solution IPP&E offre la possibilité de créer une bibliothèque d’offres standards contenant des informations classées selon différents filtres définis par l’entreprise. Par exemple, il est possible de créer un filtre pour le type de plateforme (monocouloir ou bicouloir) ; un filtre pour le pays ou groupe de pays chargé de la certification tel que les États-Unis, le Canada, l’Union européenne ou la Chine ; et un autre filtre pour les compagnies aériennes telles qu’Air France, United, Lufthansa ou British Airways.
Ces filtres peuvent correspondre à n’importe quel facteur ayant une incidence sur n’importe lequel des artefacts qui composent l’offre, tels que la charge de travail, le cahier des charges, les processus, les risques et opportunités, les éléments livrables, la nomenclature d’ingénierie (eBOM) et les architectures logiques ou fonctionnelles. Ainsi, tout nouveau programme peut être configuré en utilisant les filtres qui maximisent le nombre d’éléments communs aux offres. La figure 2 illustre la bibliothèque d’offres standards, l’utilisation de filtres pour créer un programme, et la possibilité de comparer ce dernier à la demande du client.
En élaborant leurs offres et en exécutant le travail de façon cohérente, les industriels amélioreront l’exécution de leurs programmes tout en étant sûrs qu’ils respectent le cahier des charges.
Figure 2 : la bibliothèque standard fournit des informations historiques exactes concernant les offres (© Siemens)
Générer des plans complets spécifiques au programme
Pour organiser toutes les données qui influent sur une offre et sur l’exécution du programme correspondant, Siemens utilise la structure de décomposition du travail (WBS, pour « work breakdown structure »), qui définit de façon hiérarchisée et incrémentielle un projet en phases, en éléments livrables et en lots de travail. La WBS étant hiérarchique, elle garantit une organisation structurelle claire de tous les artefacts nécessaires pour gérer les programmes. Le niveau le plus bas de la WBS, l’élément travail, est celui où les tâches du travail sont planifiées et gérées. Il contient les lots de travail et constitue le niveau où résident toutes les informations qui permettent de définir et de budgétiser le travail et d’en déterminer les dates de début et de fin. La figure 3 montre comment toutes ces informations sont reliées directement ou indirectement à l’élément travail.
Figure 3 : la bibliothèque d’offres standards et le programme sont organisés autour de la WBS (© Siemens)
Cette solution permet la planification et l’exécution de programmes sur la base d’une structure WBS commune. Elle permet la création d'estimations basées sur les performances passées et intègre les coûts, le planning, les exigences, les processus, les intrants et les extrants pour une définition complète du lot de travaux. C'est une source unique pour toutes les informations relatives à l'estimation et à l'exécution du programme, y compris la gestion des risques et des opportunités. Elle prend en charge le plan directeur intégré, le calendrier directeur intégré et la gestion de la valeur acquise. IPP&E permet aux entreprises de livrer avec succès des programmes dans l'environnement actuel, améliorant ainsi leurs bénéfices, leur réputation et leur capacité d'investir dans de nouveaux programmes et d'en gagner de nouveaux.
En effet, une des fonctionnalités importantes d’IPP&E est la possibilité d’identifier, réviser, positionner et incorporer les risques et les opportunités dans la planification du programme.
La figure 4 illustre un bref résumé de l’ensemble du processus de gestion d’IPP&E. Elle met en évidence la possibilité de gérer une bibliothèque d’offres standards et de générer une offre spécifique pour un programme à partir de cette bibliothèque. Des éléments d’offre propres au programme ou qui ne figurent pas dans la bibliothèque standard peuvent être ajoutés. Il est aussi possible de calculer le coût d’une offre et de gérer la valeur acquise, grâce à l’intégration avec des de logiciels de tarification et de gestion de la valeur acquise (EVMS) développés par des tiers. Quelle que soit la qualité d’un plan, des problèmes se poseront toujours lors de l’exécution qui nécessiteront des reprises ou la réalisation de tâches supplémentaires dans le cadre d’un plan de rectification. Toutes ces mises à jour peuvent aisément être incorporées tout en gérant l’historique complet des modifications.
Figure 4 : Siemens a défini un processus de gestion complet pour augmenter le retour sur investissement.
Implémentation
Siemens fournit un guide de mise en œuvre complet pour aider les entreprises à accélérer leur retour sur investissement et à atteindre l’excellence en matière d’exécution des programmes. Il comporte une documentation traitant de chacune des étapes du processus de gestion, des instructions de mise en œuvre pas à pas et des données de configuration du logiciel Teamcenter®. Un exemple de jeu de données est également proposé, ainsi qu’un tutorial détaillé, ce qui permet aux entreprises clientes de créer un environnement dans lequel leurs employés peuvent tester le processus de façon interactive.
La solution IPP&E de Siemens regroupe donc un outil de gestion de programmes, un outil de gestion des réponses aux appels d’offres et un système de gestion des risques étroitement intégrés, comme module de la plateforme PLM Teamcenter.
En un mot, IPP&E permet de rentabiliser avec rapidité l’investissement à réaliser en matière de gestion de programmes.
Contenu proposé par SIEMENS

Sujets associés