Economie

Plan textile : le show en attendant la feuille de route

Arnaud Dumas , , ,

Publié le

A l’occasion du vernissage de l’exposition "Futurotextiles" au ministère de l’Economie et des finances, Arnaud Montebourg a réaffirmé son soutien à l’industrie textile française. Le plan industriel "Textiles techniques et intelligents" devrait finaliser sa feuille de route la semaine prochaine.

Plan textile : le show en attendant la feuille de route © Dutel

"Le textile n’est pas mort, il est naissant et renaissant !", a lancé Arnaud Montebourg, lors du vernissage de l’exposition "Futurotextiles" qui se tient au ministère de l’industrie et des Finances jusqu’au 24 janvier 2014. L’exposition, déjà présentée à Lille en 2012 et à Paris en 2013, met en avant les innovations d’entreprises françaises dans le domaine du textile.

Des entreprises que le ministre du Redressement productif veut soutenir, notamment au travers de l’un des 34 plans industriels lancés en septembre 2013. Symbole des délocalisations, l’industrie textile française est pourtant souvent considérée comme moribonde.

"Nous avons vécu une vague de perte d’emploi et de délocalisation, qui s’est accompagnée d’un sentiment de découragement. On pensait que ce qui avait été perdu l’était définitivement, reconnaît Arnaud Montebourg. Aujourd’hui, on voit qu’il y a de l’espoir. La France est le quatrième pays dans l’industrie textile, devant le Royaume-Uni et l’Italie."

Trois axes de travail pour le textile technique

Le plan "Textiles techniques et intelligent", dirigé par Yves Dubief, le président de l’Union des industries textiles, mise ainsi sur trois axes de travail : le développement des fibres biosourcées, les fibres instrumentées et les nouveaux modes de production et d’assemblage. Trois axes qui devraient permettre, pour Arnaud Montebourg, de "reconstruire une industrie ensevelie".

Pour l’heure, la feuille de route du plan Textile demeure encore confidentielle. Les acteurs privés et publics réunis dans le comité de pilotage se sont déjà réunis deux fois, en octobre et en novembre, pour définir les projets concernés. Une dernière réunion, le 17 décembre devrait permettre de finaliser la feuille de route, avant de la transmettre aux services du Premier ministre.

Arnaud Dumas

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte