Plan social suspendu chez Sealynx Automotive

Partager

Social. De source syndicale, le plan social prévu dans l’usine de l’équipementier automobile Sealynx Automotive de Charleval dans l’Eure est suspendu au moins jusqu’au 15 février prochain.


L’annonce a été faite par la direction lors d’un comité d’entreprise extraordinaire le 19 janvier.
Au motif que des élections professionnelles sont prévues à cette échéance dans l’usine spécialisée dans la fabrication de joints d’étanchéité pour l’automobile.
Le plan social qui concerne 257 des 736 salariés du site devrait donc revenir à l’ordre du jour après ces élections.
Ce choix d’élections est contesté par de nombreux responsables syndicaux Sud, CFTC, CFDT, FO et CGT qui estiment que l’heure n’est pas aux élections et que les conséquences ne seront pas anodines pour cette usine en redressement judiciaire, qui cherche un repreneur.
« Suite à cette décision, les administrateurs ont décidé que l’appel à dépôt de candidature des repreneurs ne courait plus que jusqu’au 21 mars, alors qu’il était initialement prévu pour fin juin, fin du délai d’observation, affirme une déléguée CGT. Ce qui restreint les chances d’en trouver un. »
Surtout, avec cette décision, la mise en place du plan de restructuration de l’entreprise va se faire dans l’urgence, sur décision du tribunal de commerce et sans consultation des partenaires sociaux. « Il ne sera plus question par exemple pour les salariés menacés de licenciement de négocier des départs anticipés ou des primes, etc. », poursuit-elle.
C’est d’autant plus une mauvaise opération, selon les délégués, que les repreneurs potentiels qui ont déjà visité l’usine, notamment un sous-traitant japonais de Nissan qui fabrique entre autres des joints d’étanchéité « ne seraient pas intéressés par la totalité de l’effectif ».
Cette information n’est toutefois pas officielle. La direction indique ne pas pouvoir s’exprimer dans les médias durant cette période. « Elle ne laisse rien filtrer auprès des salariés, selon la déléguée. Mais on n’a jamais vu un repreneur se charger des mesures sociales liées à la situation précédente d’une entreprise », souligne-t-elle.

0 Commentaire

Plan social suspendu chez Sealynx Automotive

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS