Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Accord de fin de conflit à l'usine Bic Écriture 2000 de Vannes

, , , ,

Publié le , mis à jour le 25/01/2019 À 07H50

La direction de Bic et les organisations syndicales ont signé un accord de fin de conflit le 24 janvier au sujet de l'usine Bic Écriture 2000 de Vannes (Morbihan). Le groupe Bic a reçu une offre d'achat pour la vente de sa filiale Bic Sport basée à Vannes (Morbihan) par l'entreprise estonienne Tahe Outdoors. Ce projet va se traduire par un plan social portant sur 33 salariés.

Accord de fin de conflit à l'usine Bic Écriture 2000 de Vannes
La direction de Bic et les organisations syndicales ont signé un accord de fin de conflit le 24 janvier au sujet de l'usine Bic Écriture 2000 de Vannes (Morbihan).
© pietroizzo - Flickr - c.c.

Actualisation du 25 janvier : Jeudi 24 janvier, Bic a annoncé la signature d’un accord de fin de conflit entre la direction et les syndicats sur l’usine Bic Écriture 2000 de Vannes (Morbihan). Une trentaine de salariés étaient en grève illimitée depuis le 3 janvier 2019 à la suite de l’annonce de la fermeture du site. Dans le cadre de cet accord, le travail à l’usine doit reprendre le 25 janvier à 8h00. En retour, une prime de production de 1000 euros sera versée aux employés. Les négociations entre la direction et les organisations syndicales se poursuivent pour aboutir à un accord majoritaire.

Bic veut recentrer ses activités

En novembre 2018, une offre d'achat a été reçue par le groupe Bic pour la reprise de sa filiale Bic Sport basée à Vannes (Morbihan) par l'entreprise lituanienne Tahe Outdoors. Celle-ci se proposait de reprendre, d'ici au 31 décembre 2018, les 73 salariés des activités de Bic Sport spécialisée dans la fabrication de planches de surf et de paddles. Par contre, Tahe Outdoors ne prévoyait pas reprendre l'atelier de fabrication de stylos de Bic également situé à Vannes qui va fermer ses portes. 33 salariés sont concernés. Un plan social devait être ouvert en 2019. Des offres d'emplois devaient être présentées au personnel avec un transfert éventuel à l'usine Bic située à Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne) où sont produits les stylos, mais aussi en Tunisie où le groupe dispose d'une autre unité industrielle.

Bic Sport a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 24 millions d'euros. Cette entreprise n'entre plus dans la stratégie du groupe Bic qui se concentre désormais sur l'écriture (les stylos), les briquets et les rasoirs.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle