Quotidien des Usines

Plan social revu à la baisse à la Verrerie d’Aurys de Saint-Gobain

,

Publié le

Social

Après une semaine de grève, les 266 salariés de la Verrerie Aurys de Carentan (Manche), filiale du français Saint-Gobain, ont repris le travail ce lundi.

Cette grève était liée à la négociation du plan social prévu dans cette entreprise spécialisée dans la transformation de verre plat. « Nous avons obtenu des résultats », estime Sébastien Duclos, délégué CFDT, « d’une part le nombre de licenciements passe de 58 à 43. D’autre part, les salariés licenciés percevront leur salaire jusqu’à leur reclassement, à la charge de Saint-Gobain, en interne ou à l’extérieur. Enfin, les primes supra-légales ont été revues à la hausse. De 5 000 euros par personne, elles passent, en fonction de l’ancienneté de 11 000 à 24 000 euros pour les salariés depuis plus de 20 ans dans l’entreprise ».

La direction de l’usine avait expliqué ce plan par des comptes négatifs depuis deux ans « en raison d’une baisse structurelle de ses marchés, principalement celui de l’ameublement dont les clients se fournissent désormais en Chine, la diversification en cours du site vers des produits de gamme supérieure ne suffisant à compenser les pertes ».

De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois

L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » est disponible. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.
 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte