Plan social chez le sous-traitant en lunetterie Comotec

Publié le

Un plan social a été annoncé chez le jurassien Comotec SA, tête de file du groupe Forsym qui produit des composants de lunetterie aux fabricants. Selon l'hebdomadaire la voix du Jura, 38 personnes sont concernées par le plan dont trois directeurs de site qui seraient reclassés. L'annonce a été faite à l'occasion d'une réunion extraordinaire d'une instance de représentation du personnel.

La Direction justifie son plan social en raison d'une importante baisse de prises de commandes, liées à la chute des marchés d'exportation (Etats-Unis, Asie) entraînant de grosses difficultés financières pour l'entreprise. Les représentants du personnel qui siègent au Comité Central d'Etablissement contestent le diagnostic de la Direction et ont demandé la nomination d'un expert-comptable, ce qui laisse la procédure en suspens pour 22 jours. L'expert sera chargé de valider ou d'invalider le diagnostic de la Direction sur la base des éléments comptables. A ce stade, le contenu du plan social n'est pas nominatif, mais il porterait sur les effectifs suivants : trois responsables de direction, seize cadres et administratifs et dix-neuf ouvriers. Le groupe compte 345 salariés.

Par ailleurs, la Direction a annoncé la fermeture du site de Finasse à la Doye, sur la commune des Rousses, et son transfert dans les bâtiments de la Sipal. Dans cette autre filiale de Forsym, également spécialisée dans la fabrication d'accessoires de lunetterie, 53 salariés avaient déjà été licenciés en septembre 2002 alors que Maier (montures de lunettes) a été mis en liquidation judiciaire en début d'année 2003.

Yves Dougin

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte