Quotidien des Usines

Plan de sauvegarde de l’emploi chez Nicolas Industrie pour 74 salariés

, , ,

Publié le

À Champs-sur-Yonne (Yonne), le Groupe international Transporter Industry International (TII) réorganise sa filiale française. Nicolas Industrie active un plan de sauvegarde de l’emploi pour 74 salariés.

Plan de sauvegarde de l’emploi chez Nicolas Industrie pour 74 salariés
Nicolas Industrie a annoncé en janvier 2019 la mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi qui concerne les métiers de la production à Champs-sur-Yonne (Yonne), soit 74 salariés.
© Nicolas Industrie

Les entreprises citées

Dans un communiqué, Nicolas Industrie vient de faire part de la mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi qui concerne les métiers de la production à Champs-sur-Yonne (Yonne), soit 74 salariés sur les 200 que compte le site icaunais. Contraint par les difficultés du marché actuel, le Groupe international Transporter Industry International (TII) doit réorganiser sa filiale française. "Cette réorientation est nécessaire pour préparer le groupe à l’avenir", assure David Barth, PDG de Nicolas Industrie. Pour se faire, tous les véhicules du groupe TII (Nicolas, Scheuerle et Kamag) seront dorénavant produits sur les sites d’Ulm et de Pfedelbach, en Allemagne.

Arrêt des productions en France

En cessant l’activité production à Champs-sur-Yonne, Nicolas Industrie se recentrera sur la vente et les services après-vente pour les pays francophones. L'entreprise proposera également des services de maintenance, de réparation et de rénovation pour tous les produits Nicolas dans le monde et assurera un approvisionnement rapide en pièces détachées. "Malheureusement, certains de nos employés sont touchés par l’ajustement de la capacité qui en résulte. Nous devons aborder cette période avec sang-froid et lucidité, tout en conservant l’espoir de trouver une solution acceptable", explique David Barth.

À la recherche d’un repreneur

Pour sauvegarder un maximum d’emplois, le Groupe TII a indiqué être à la recherche d’un repreneur pour les activités de production de Champs-sur-Yonne. Jusqu’à présent, l’entreprise icaunaise et ses 200 salariés développait et fabriquait des véhicules spéciaux, routiers et industriels, ainsi que le Tractomas, le tracteur le plus puissant au monde, sur une surface de plus de 90 000 m². L’entreprise n’a toutefois pas indiqué de quelle surface elle se séparerait en cas de reprise de l’activité production par un nouvel acquéreur.

Nicolas Industrie a réalisé 26 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte