Plan climat en Europe, nouvelle étape pour Carmat, contrat japonais pour Veolia... Sept bonnes nouvelles pour bien débuter la semaine

Comme chaque lundi, retour sur les sept bonnes nouvelles qui ont marqué l'actualité de l'industrie la semaine dernière. Au programme: les objectifs ambitieux du plan climat européen, la première implantation du cœur artificiel de Carmat aux Etats-Unis ou encore un contrat stratégique pour Veolia.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Plan climat en Europe, nouvelle étape pour Carmat, contrat japonais pour Veolia... Sept bonnes nouvelles pour bien débuter la semaine
L'entreprise française Carmat a accéléré la cadence de production de ses cœurs artificiels au sein de son usine.

La Commission européenne veut accélérer sur les énergies renouvelables

Dévoilés mercredi 14 juillet, les détails du plan climat européen indiquent comment atteindre l'objectif de 55% d'émissions de CO2 en moins en 2030 par rapport à 1990. A cette date, la part des renouvelables devra notamment atteindre 40% dans la production d'énergie et tous les Etats membres devront veiller à baisser leur consommation globale. Notre dossier complet sur le pack "Fit for 55".

Après une étape majeure, Carmat augmente sa production

L’entreprise française Carmat a enregistré la première implantation de son cœur artificiel aux Etats-Unis, ce qui constitue une marche importante pour conquérir le plus grand marché mondial des dispositifs médicaux. En Europe, le lancement commercial entre dans la dernière ligne droite, ce qui entraîne une accélération de la production.

Un contrat stratégique pour Veolia au Japon

Veolia vient de signer un contrat pour la gestion de l’eau potable de la préfecture de Miyagi, située à l'est du Japon. De quoi rapporter au groupe français 782 millions d'euros sur 20 ans et renforcer son image positive au sein du pays. Un avantage de taille car d'autres appels d'offre sont attendus dans les années à venir, concernant notamment la gestion de déchets plastiques.

TotalEnergies, Yara, Borealis, Air Liquide et Esso s'associent en Normandie

Cinq industriels du raffinage, des engrais et de la chimie ont commencé à plancher sur un vaste projet commun qui pourrait permettre de réduire de 3 millions de tonnes par an leurs émissions de gaz à effet de serre sur l'Axe Seine, en Normandie. Les entreprises envisagent notamment des systèmes de captage et de stockage de CO2.

Le vélo électrique en plein essor en Europe

En 2020, 4,5 millions de vélos à assistance électrique ont été vendus au sein de l'Union européenne et au Royaume-Uni. C'est 50% de plus que l'année précédente et un cinquième du nombre total de bicyclettes écoulées. Environ quatre VAE sur cinq achetés en Europe ont été assemblés sur place, une preuve du dynamisme de la relocalisation de cette industrie.

L'effet bénéfique insoupçonné de la pénurie de puces

Les investissements en équipements de production de puces pourraient bondir de 34% en 2021 à 95,3 milliards de dollars. Un effort record qui vise à accroître les capacités de production dans un contexte de forte pénurie, alors que les besoins (5G, intelligence artificielle, électrification de l'automobile) se multiplient.

Latécoère veut tourner la page de la crise

Fortement touché par les conséquences de l'épidémie de Covid-19, Latécoère procède à une recapitalisation de 323 millions d’euros. L’équipementier aéronautique veut jouer un rôle actif dans la consolidation du secteur et compte pour cela sur le rachat d'un fabricant belge de pièces mécaniques et sur la prise de fonction de son nouveau patron, Thierry Mootz.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS