Plan B pour le sauvetage de PSA : vendre la moitié de sa banque pour 1,5 milliard d'euros

Selon des informations exclusives de BFM Business, le groupe automobile PSA Peugeot Citroën pourrait vendre la moitié de sa filiale bancaire pour sortir du marasme financier avant de réfléchir à un partenariat avec le chinois Dongfeng.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Plan B pour le sauvetage de PSA : vendre la moitié de sa banque pour 1,5 milliard d'euros

L'alliance avec le chinois Dongfeng est-elle réellement la priorité du français PSA Peugeot Citroën pour sauver sa peau ?

Selon les informations de BFM Business publiées le 25 octobre, le groupe automobile français aurait initié une réflexion pour vendre la moitié de sa filiale bancaire PSA Finance, ce qui pourrait lui rapporter 1,5 milliard d'euros.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La banque Santander, un établissement de la zone euro qui travaille déjà avec la filiale bancaire de PSA, serait d'ailleurs très intéressée, affirme BFM. Ces mouvements au capital du groupe entraîneraient automatiquement la dilution du pouvoir de la famille Peugeot, assure le site internet de la chaîne économique, et la perte du contrôle du groupe.

Autre conséquence de la vente de cet actif, l'un des derniers de PSA : le partenariat avec le chinois Dongfeng passerait au second plan.

0 Commentaire

Plan B pour le sauvetage de PSA : vendre la moitié de sa banque pour 1,5 milliard d'euros

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS