Plan automobile : les principaux points et le document

[ACTUALISE] - Dans un communiqué diffusé en fin de matinée, le gouvernement précise les actions majeures qui seront mise en place pour soutenir et relancer la filière automobile en France. Ce plan, exposé dans un document ci-dessous, était le point d'orgue du conseil des Ministres qui s'est tenu ce mercredi 25 juillet.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Plan automobile : les principaux points et le document

Pour son plan automobile, le gouvernement a choisi "l'offensive", affirme Jean-Marc Ayrault, afin de prendre à bras-le-corps les problèmes de l'industrie automobile française. "La filière a besoin de compétitivité, d’innovation et de solidarité", souligne le gouvernement. il propose donc plusieurs mesures afin d'accélérer les évolutions industrielles.

  • Pour soutenir l’achat de véhicules propres, le gouvernement a décidé de renforcer les bonus auxquels ils donnent droit. Le plafond du bonus relatif aux véhicules électriques sera porté de 5 000 à 7 000 euros ; celui relatif aux véhicules hybrides sera doublé et porté à 4 000 euros.
  • Le gouvernement entend réorienter 350 millions d’euros de crédits d’investissements d’avenir afin d’aider les constructeurs à innover. Ces fonds proviendront du "programme d'investissements d'avenir" et seront déployés "en lien avec les pôles de compétitivité, la banque publique d'investissement, la Banque européenne d'investissement et l'Union européenne".
  • Pour inciter les entreprises à localiser l'innovation en France, le crédit d’impôt Recherche sera pérennisé et rendu plus accessible aux PME.
  • Ces sous-traitantes "stratégiques" profiteront de 260 millions d'euros de crédit disponible immédiatement pour leur développement auprès du Fonds de modernisation des équipementiers automobiles, qui sera prolongé. Ainsi il pourra les accompagner dans leurs projets internationaux. Ce fonds doit devenir "le fer de lance d’un développement des sous-traitants stratégiques".
  • Concernant les sous-traitants, la banque des PME Oseo devrait mobiliser 150 millions d'euros pour "soutenir leur trésorerie", et ils pourront "solliciter plus de 450 millions d'euros de financement dédiés à la modernisation des sites et l'investissement industriel".

"L’esprit de ce plan est celui d’engagements réciproques et de mobilisation autour de notre appareil productif automobile. L’objectif doit être de pérenniser les sites de production, l’emploi et la R&D en France", conclut le gouvernement dans son communiqué.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Plan Automobile - 25 Juillet 2012

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS