Plaintes croisées entre LVMH et Hermès

[ACTUALISE] - La marque Hermès a annoncé mardi avoir porté plainte contre LVMH sur les modalités d'entrée du géant mondial du luxe dans son capital.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Plaintes croisées entre LVMH et Hermès

Cette plainte a été déposée le 10 juillet 2012, indique Hermès dans un communiqué. "C'est la suite logique des interrogations du groupe sur les conditions d'entrée de LVMH à son capital", a précisé une porte-parole d'Hermès.

LVMH, qui détient à ce jour 22,3% du capital du sellier de luxe, avait fait irruption au capital d'Hermès en octobre 2010 à la surprise générale en y prenant une participation de 17%.

L'Autorité des marchés financiers avait, dans la foulée, ouvert une enquête sur les conditions de cette prise de participation.

Pour répondre à cette plainte, le groupe LVMH détenue par le milliardaire Bernard Arnault a à son tour attaqué ce mardi aux motifs de "chantage, dénonciation calomnieuse et concurrence illicite". Selon un communiqué du groupe, "LVMH réaffirme avec force que les conditions de son entrée au capital d'Hermès ont été parfaitement régulières". Le groupe reproche à Hermès de porter contre lui "des accusations graves et dénuées de tout fondement".

Pour LVMH, Hermès cherche ainsi "à se substituer" à l'Autorité des marchés financiers (AMF), qui a ouvert le 5 novembre 2010 une enquête sur l'information financière et sur le marché des titres LVMH et Hermès.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS