Plainte contre la vente des actifs chinois de McDonald's

HONG KONG (Reuters) - Un cabinet de consultants chinois a porté plainte contre McDonald's, affirmant que la vente des actifs chinois du géant de la restauration rapide pourrait nuire au personnel et aux consommateurs.

Le groupe américain a vendu en janvier une participation majoritaire dans ses actifs en Chine et à Hong Kong au fonds d'investissement Carlyle et au conglomérat chinois CITIC Group pour un montant de 2,1 milliards de dollars (1,99 milliard d'euros).

Cette plainte intervient à la suite des déclarations d'un syndicat américain assurant que cette transaction aggraverait probablement les conditions de travail et de salaire des 120.000 salariés de McDonald's en Chine. Elle pourrait retarder le feu vert des autorités de régulation à cette opération.

Le consultant Hejun Vanguard Group a déposé deux plaintes distinctes auprès du ministère du Commerce chinois.

Personne au ministère n'était immédiatement disponible pour commenter ces informations. CITIC, CITIC Capital et Carlyle se sont abstenus de tout commentaire.

"Cet accord va mettre une pression énorme sur les grands réseaux de franchisés, sur les franchisés qui ne gèrent qu'un seul restaurant, sur les salariés et les clients de ces restaurants", a déclaré Li Su, directeur de Hejun Vanguard Group dans un communiqué. "Les régulateurs devraient enquêter sur cette transaction et imposer des limites afin d'empêcher McDonald's d'abuser de sa position dominante."

Hejun Vanguard Group a déjà mené avec succès plusieurs batailles antitrust, notamment contre Coca-Cola et Apple.

(Michelle Price, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS