Electronique

Placeojeunes connecte entreprises et étudiants

,

Publié le

Un jeune ingénieur des Mines, Nicolas Faure, a développé la plate-forme électronique que tous les étudiants attendaient pour trouver le bon stage.

Placeojeunes connecte entreprises et étudiants

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Un jeune ingénieur des Mines a développé la plate-forme électronique que tous les étudiants attendaient pour trouver le bon stage. Près de mille entreprises utilisatrices (L'Oréal, SNCF, les adhérents du Syntec informatique...) et 70 000 étudiants via 75 grandes écoles adhérentes (Sciences Po,Mines Paris, HEC...). Pour son cinquième exercice fiscal, Placeojeunes affiche une forme olympique et un niveau de croissance de 50 % par an à faire pâlir de jalousie les plus belles startup chinoises. « Cinquante nouveaux établissements nous rejoignent chaque année », se satisfait Nicolas Faure, le fondateur et directeur de cette PME, basée à Paris.

A l'origine de sa réussite ? Son expérience personnelle d'étudiant. « Comme tout le monde, j'ai peiné à trouver de bons stages pendant mes études, raconte ce diplômé des Mines de Saint-Étienne. Je me suis rendu compte que, des deux côtés, on avait la volonté de
se rencontrer mais qu'il n'existait pas d'outils pour le faire. » En 2002, avant même d'avoir terminé son cursus d'ingénieur, Nicolas Faure décide donc de développer une solution logicielle mettant en relation directement étudiants et recruteurs. Pendant un an, grâce à une bourse de recherche, l'étudiant cogite sur une technologie basée sur le protocole « http », utilisé pour diffuser les pages web. «Cette astuce me permet de garantir une compatibilité totale de mon produit quel que soit le logiciel de gestion des ressources humaines ou le système d'exploitation utilisé par mes clients», avoue l'entrepreneur.

350 euros l'annonce

Le développement terminé, Nicolas Faure décroche ses premiers clients dans les grandes écoles et les grands groupes. Fort de cette carte de visite prestigieuse, il fait son trou sur un marché où campent des géants comme le site d'emploi Monster. En quelques années, Placeojeunes va parvenir à contourner les circuits traditionnels de recherche de stages comme la candidature spontanée, les journaux et lessites internet d'emploi. « Notre interface s'intègre au système d'information de nos clients, détaille le fondateur. Chaque responsable de recrutement peut directement depuis son poste de travail, sélectionner les écoles auxquelles il désire envoyer son annonce. »

En limitant ses envois à ses établissements préférés, l'entreprise restreint les candidatures mais
s'assure aussi qu'elles seront plus pertinentes. Placeojeunes facture 350 euros hors taxe chaque annonce diffusée via ses tuyaux. La facture est élevée, mais seules les entreprises payent. Les écoles adhérent gratuitement. En 2007, Placojeunes devrait intégrer des universités dans son panel. Nicolas Faure estime qu'il pourrait toucher 700 000 étudiants à la fin de l'année : dix fois plus qu'aujourd'hui. Ces perspectives de croissance suscitent la convoitise d'acteursmajeurs du recrutement en ligne. « Tous les trimestres, j'ai des propositions », sourit l'entrepreneur... Mais il se dit bien décidé à garder les commandes. A moins qu'un investisseur valorise son innovation au même niveau que son homologue américain, JobTrack. Ce dernier a négocié sa cession à Monster dix fois son chiffre d'affaires.
 
Thibaut de Jaegher


L'ENTREPRISE
Siège : Paris
Date de création : 2002
Dirigeant : Nicolas Faure
Capital : 27 000 euros
Actionnaire : Fondateur (majoritaire)
Chiffre d'affaires 2006 : 1 million d'euros
Effectif 10 : personnes

La technologie Placeojeunes joue un rôle essentiel sur le marché des offres de stages, les VIE, les thèses et les premiers emplois.
> La solution logicielle développée par Placeojeunes.com permet
de connecter les entreprises aux étudiants. Celles-ci peuvent publier
en une seule saisie leurs offres de stages dans leurs écoles préférées.
Elles ne recevront que les candidatures ciblées.
> Les écoles disposent d'un outil pour gérer les demandes de stages,
les VIE, les thèses voire les offres d'emploi.
> L'interface, installée directement dans les logiciels RH de ses clients,
assure une compatibilité totale avec tous les systèmes d'exploitation
existant grâce à une technologie baséesur le protocole "http", utilisé pour diffuser les pages web.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte