Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Pixel s'installe sur le parc industriel d'IBM

,

Publié le

Pixel International produira des écrans plats à micropointes sur le parc industriel et technologique d'IBM à Montpellier. En trois ans, 130millions de francs seront investis.

USINES EN PROJET: INFORMATIQUE

Pixel s'installe sur le parc industriel d'IBM

Pixel International produira des écrans plats à micropointes sur le parc industriel et technologique d'IBM à Montpellier. En trois ans, 130millions de francs seront investis.

Créée en 1992 par Jean-Luc Grand-Clément, la société française Pixel International, installée près d'Aix-en-Provence, a décidé d'industrialiser la technologie des écrans plats à émission de champs, encore appelés à micropointes ou "Field Emission Display" (FED), dont elle détient les droits exclusifs. L'entreprise travaille en partenariat avec le laboratoire d'opto-électronique du Leti, le laboratoire de recherche du Commissariat à l'énergie atomique de Grenoble, où sont implantés ses services de recherche et développement, animés par trente-cinq personnes. "Nous souhaitons désormais montrer que cette technologie est industrialisable et fabriquer des produits sur cette base", affirme Philippe Oudot, vice-président des opérations de Pixel et futur directeur de l'unité montpelliéraine. Après avoir hésité entre Aix-en-Provence, Grenoble et Sophia-Antipolis, la société a finalement choisi d'installer sa ligne de production pilote sur le parc industriel et technologique qu'IBM a créé pour assurer la reconversion d'une partie de son site. "Les infrastructures déjà existantes nous permettent d'accélérer notre installation", précise Philippe Oudot. En effet, quelque 1000mètres carrés de salles blanches et 600mètres carrés de bureaux et ateliers seront ainsi occupés par l'entreprise. "Nous rencontrons quelques contraintes liées à la structure des bâtiments, mais elles ne posent pas de véritables problèmes. Nous allons construire des salles blanches à l'intérieur de celles qui existent déjà, car nous les voulons plus sophistiquées, plus high tech et cent fois plus propres que celles d'IBM", ajoute le futur responsable.

La production pourrait démarrer en octobre

Pixel et IBM consacreront 14millions de francs au réaménagement des locaux et Pixel ajoutera cette année 86millions pour les équipements de production. D'ici à trois ans, la société investira sur le site 30millions de francs supplémentaires. Les travaux devraient être achevés à la fin du mois de juillet et la production pourrait démarrer en octobre prochain. A la fin de l'année, les effectifs compteront une cinquantaine de personnes, réparties en deux équipes de production, puis atteindront cent vingt salariés d'ici à deux ans. La fabrication suivra le même rythme: au début, 20000écrans par an sortiront de l'usine montpelliéraine, pour représenter à terme, environ 70000unités. Ces écrans plats seront destinés principalement aux applications à forte valeur ajoutée, notamment dans le secteur militaire et les télécommunications. Quant à la production de masse, elle sera assurée par de grands groupes industriels dans le cadre de contrats de transferts de technologie. Trois "accords de coopération et de licence" ont d'ores et déjà été signés, l'un avec l'américain Texas Instruments, qui souhaite développer le procédé pour ses écrans d'ordinateurs portables, l'autre avec le japonais Futaba, intéressé par une diversification dans les activités de radioguidage, et le troisième avec l'américain Raytheon, spécialisé dans les applications militaires liées à l'affichage en milieu hostile. Pixel, qui retire de ces partenariats royalties et droits d'accès à la technologie, souhaiterait conclure trois autres contrats de ce type dans les domaines des télécommunications et du grand public.





MODIFICATION DE PROJET SUR LE PARC D'IBM

Sur le parc industriel et technologique d'IBM à Montpellier, le projet d'implantation du californien ECI, fabricant d'ordinateurs portables à écran tactile, a été abandonné. Annoncé en même temps que l'implantation de Pixel, l'entreprise devait produire les moniteurs (écrans de micro-ordinateurs) du coréen Korea Data Systems pour le marché européen.Aujourd'hui, cette activité vient d'être reprise par DSI Europe (Data System Industrial), société créée pour l'occasion par des cadres et salariés d'IBM et Alcatel. Près de cinquante-trois personnes devraient être embauchées (deux cents d'ici à 1995), dont quarante-cinq parmi les effectifs d'IBM. La production, qui devrait démarrer prochainement, atteindra, dans un premier temps, un rythme mensuel de 10000 moniteurs.



Le montage financier

Créée en 1992, Pixel International a réalisé un chiffre d'affaires de 13millions de francs en 1993.

Investissement global : 130 millions de francs.

100millions de francs seront réalisés cette année et financés de la manière suivante :

-70% en autofinancement grâce aux sociétés de capital-risque européennes détenant le capital à hauteur de 60% et américaines pour les 40% restants;

-près de 20% par les banques (crédit-bail, prêt à moyen terme);

-environ 10% par une aide de l'Anvar.

Subventions minimes des collectivités locales, qui ont toutefois garanti les emprunts.

Aides à l'emploi de la part d'IBM, mais en fonction du recrutement parmi ses salariés.

USINE NOUVELLE - N°2464 -

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle