Pindière devrait fermer quatre sites et supprimer 90 postes

Social

Partager

Pindière compte regrouper sur trois pôles son activité actuellement éparpillée sur sept sites. Cette réorganisation s'effectuera cette année au prix de 90 suppressions de postes sur les 545 salariés du pôle « chaussure femmes ». Au total, le groupe emploie encore près de 1 000 personnes pour un chiffre d'affaires de 97 millions d'euros en 2001.

Ce plan s'inscrit dans la continuité d'une politique « de réduction des coûts » menée depuis plusieurs années. Pour les salariés, cette démarche progressive fait craindre d'autres plans de suppressions d'emplois à moyen terme.

« Le groupe Pindière a été formé par l'adjonction de différentes unités indépendantes. Il comprend actuellement sept usines principales, des établissements secondaires, un siège et gère une quinzaine de marques, ce qui est aux antipodes de l'organisation efficace et donc de la compétitivité », indique le communiqué du groupe. Pindière ne veut donc conserver que trois sites industriels correspondant strictement à ses trois segments de marchés.

L'usine CBC Shoes de Saint-Macaire-en-Mauges (Maine-et-Loire) concentrera le pôle « femme ». Le groupe va transférer sur ce site les usines Kairvian (Villedieu-la-Blouère) et Pierre-Chupin (Saint-Macaire également) ainsi que son siège social actuellement basé sur la commune d'Andrezé.

Le pôle « chaussure enfant » sera constitué à La Verrie (Vendée). Il naîtra lui aussi de la fusion de deux usines : Virona, déjà à La Verrie, et Barbault, située à La Tessoualle (Maine-et-Loire) .

Enfin, l'usine Samson basée à Saint-Léger-sous-Cholet (Maine-et-Loire) sera conservée. Elle développera le pôle chaussures de confort. Le groupe précise aussi que ces regroupements s'accompagneront de « changements dans les achats, les réseaux de vente, la logistique et l'optimisation des gammes ».

Emmanuel GUIMARD

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS