Pierre Mongin lâche la RATP pour GDF Suez

Avec le patron de la RATP, Pierre Mongin, comme neuvième directeur général adjoint de GDF Suez, le groupe est désormais en ordre de marche pour mener sa réorganisation opérationnelle, voulue par le PDG Gérard Mestrallet et orchestrée par la nouvelle directrice générale déléguée Isabelle Kocher.

Partager
Pierre Mongin lâche la RATP pour GDF Suez

La directrice générale déléguée de GDF Suez, numéro 2 du groupe et future PDG, n'a pas attendu lontemps pour remplir la mission qui lui a été confiée : la réorganisation opérationnelle du premier énergéticien mondial. Avec l'aval de François Hollande, elle vient de débaucher Pierre Mongin, le PDG de la RATP, pourtant reconduit à son poste en juillet dernier pour cinq ans. A partir du 1er mai, il occupera la fonction de directeur général adjoint et, à partir du 1er juillet, celle de secrétaire général.

Marqué à droite, l’ancien préfet a été le chef de cabinet du Premier Ministre Edouard Balladur (1993-1995), puis le directeur de cabinet du Premier Ministre Dominique de Villepin (2005-2006), dont il est un ancien camarade à l'ENA (promotion Voltaire).

Pierre Mongin rejoint les rangs des neuf directeurs généraux adjoints chargés de mettre en place la nouvelle stratégie de la société, à savoir "devenir le leader de la transition énergétique en Europe et l'énergéticien de référence dans les pays à croissance rapide", comme le rappelle régulièrement le PDG Gérard Mestrallet. Dans un communiqué, ce dernier juge que "le parcours de Pierre Mongin, qui a piloté avec succès la réorganisation en profondeur de la RATP au cours des neuf dernières années, apportera une contribution précieuse à la transformation du groupe".

Une RATP en ordre de marche

Force est de constater que le patron de la RATP laisse une copie propre derrière lui. D'une part, le résultat net a grimpé ces dernières années pour atteindre 298 millions d'euros en 2014. D'autre part, la filiale Ratp Dev a permis au groupe de se développer en dehors de l'Ile-de-France. Près d'un milliard sur les 5,2 milliards d'euros du chiffre d'affaires (+ 3,4%) de la régie des transports parisiens est réalisé en dehors de la région historique du groupe. Pierre Mongin a su lier des relations fortes avec son principal donneur d'ordres, le STIF (Syndicat des transports d’Ile-de-France). Il a réussi à internationaliser le groupe et à le remettre sur de bons rails.

L’endettement est même en légère baisse à 5 milliards d’euros. Il s’est également impliqué dans le futur avec le Grand Paris et la transformation du parc de bus à l’horizon 2025 (80% électrique et 20% biogaz). Des chantiers certes lancés mais qui ne seront pas simples à mener pour son successeur. Premier écueil, le prolongement de la ligne 14, qui, quelques mois après les premiers coups de pioche, est déjà retardé de deux ans. Quant aux bus électriques, les dix ans prévus ne seront pas de trop, alors que les solutions répondant aux contraintes d’autonomie et de capacité n’existent pas réellement aujourd’hui.

Ludovic Dupin et Olivier Cognasse

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS