Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Pierre Gattaz est candidat à la présidence du Medef

,

Publié le

Le patron de Radiall et président du groupement des fédérations industrielles s'est déclaré candidat à la présidence du Medef ce matin. Il a envoyé un mail au conseil exécutif de l'organisation patronale en ce sens.

Pierre Gattaz est candidat à la présidence du Medef
Pierre Gattaz, futur président du Medef ?

Selon nos informations, qui confirment celles du magazine Challenges, Pierre Gattaz, président du Groupement des fédérations industrielles (GFI) et PDG de Radiall, sera bien candidat à la présidence du Medef. Il a envoyé un mail en ce sens ce lundi matin 14 janvier à l’ensemble du conseil exécutif de l’organisation patronale. Dans ce courrier électronique, le fils d’Yvon Gattaz (qui fut président du CNPF –ancêtre du Medef- de 1981 à 1986) rappellerait qu’il occupe depuis 15 ans des fonctions dans des organisations patronales comme la Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication (Fieec), le GFI et le Medef. Il se dit prêt à prendre d’autres responsabilités et se déclare candidat au poste de président du Medef.


Plus tôt dans la matinée, interrogé par L’Usine Nouvelle, Pierre Gattaz avait souligné le travail de Laurence Parisot : "elle achève sa présidence — débutée en 2005 — sur un accord positif pour les entreprises et pour l’emploi et donc pour notre économie." Mais il s’était ému aussi des rumeurs qui annonçaient de possibles changements de statuts lors du conseil exécutif qui se tiendra lundi 14 janvier au soir. "On ne change pas les règles du jeu à cinq mois d’une élection, avait averti le patron. Ce serait tout simplement irresponsable pour l’image de notre mouvement et désastreux pour la crédibilité du Medef. Mais je ne veux pas croire que Laurence Parisot soit dans ce genre de démarche personnelle..." Il avait aussi refusé de se déclarer candidat officiellement. C’est désormais chose faite. Avec Jean-Claude Volot et Hervé Lambel, ils sont donc désormais trois à briguer le poste de premier patron de France.

Thibaut De Jaegher
 

Réagir à cet article

inscrivez-vous aux webinaires

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle