Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Pierre Fabre annonce la suppression de 551 postes

, , , ,

Publié le

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre vient d’annoncer mardi 9 décembre, au siège du groupe à Castres (Tarn), son intention de supprimer 551 postes en France dans sa branche médicament.

Pierre Fabre annonce la suppression de 551 postes
Laboratoire Pierre Fabre
© Pierre Fabre

Le groupe pharmaceutique tarnais, Pierre Fabre, qui emploie pas moins de 10 000 salariés dans le monde (la moitié dans sa branche médicament et l’autre dans la filière dermo-cosmétique), dont 6 500 emplois localisés en France, vient d’annoncer, à l’occasion d’un comité central d’entreprise (CCE), la mise en place d’un plan, baptisé Trajectoire 2018, visant à redresser les comptes de sa branche médicament. La direction évoque notamment "une R&D insuffisamment productive" et "une perte importante d’activité en France consécutive à la forte pression règlementaire".

551 emplois supprimés

La mise en œuvre de ce plan toucherait directement les effectifs de la R&D, qui seraient ramenés, de 948 postes à 653, d’ici 2016, et d’autre part ceux de l’activité des réseaux de promotion médicale (et supports associés), qui seraient ramenés quant à eux, dans le même temps, de 928 à 547. Toutefois, par le jeu de créations de poste, le solde négatif global s’établirait finalement à 551 (et non 676).

Les sites de Castres et de Gaillac, dans le Tarn, ainsi que ceux de Toulouse (Haute-Garonne) et Saint-Augustin (Corrèze) seraient particulièrement concernés.

Reclassements dans la filière dermo-cosmétique

La direction du groupe s’engage à faciliter la mobilité des personnels concernés, notamment pour favoriser des reclassements au sein des autres activités du groupe et notamment en direction de la branche dermo-cosmétique, toujours en forte croissance et qui pèse pas loin de 55 % du chiffre d’affaires du groupe. La création d’une mission de revitalisation économique des territoires, ciblant le Tarn, la Haute-Garonne et la Corrèze, est d’ores et déjà évoquée.

Le groupe Pierre Fabre a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 2,008 milliards d’euros.

Marina Angel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle