Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Pierre Dardenne un électricien aux commandes

Publié le

Le nouveau président d'ABB France s'appuie sur une parfaite connaissance des activités basse et moyenne tension, tant en France qu'à l'international.

« Travailler en équipe. » Tel est le leitmotiv du nouveau patron d'ABB France, Pierre Dardenne. A 44 ans, ce « gad'z'art » entend faire partager son enthousiasme à l'ensemble des 2 500 collaborateurs de la filiale. Avec un objectif : connaître le client pour lui apporter le meilleur service.

Tout juste arrivé dans le groupe en septembre 2007 pour piloter la division Products Automation, son ascension a été fulgurante. Comme sa carrière professionnelle : directeur commercial pour l'Europe et l'Asie de la branche équipement automobile d'Eaton Corporation, puis directeur d'activité chez le fabricant d'appareillages électriques Hager et, enfin, vice-président d'Areva Transport et Distribution. Pierre Dardenne confie que sa parfaite connaissance du marché de la commutation électrique est à l'origine de son arrivée chez ABB. Tout comme son parcours international aux Etats-Unis, en Australie, en Pologne. « J'ai été impressionné par la culture internationale du groupe. Les dirigeants que j'ai rencontrés lorsque je suis arrivé venaient du monde entier. Mais il n'y avait pas de Français. » L'une des missions de Pierre Dardenne sera de faire grossir la filiale, qui ne pèse aujourd'hui que 700 millions d'euros de chiffre d'affaires. Loin derrière la Suède ou la Suisse, des pays d'où venaient les entreprises à l'origine d'ABB. Et bien peu par rapport aux 34 milliards de dollars de chiffre d'affaires de l'ensemble du groupe. Pour y parvenir, cet ingénieur Ensam, passé par l'Insead, entend agir sur trois leviers : muscler les équipes commerciales à l'international - activité qui pèse 30 % des ventes de la filiale -, rationaliser l'outil de production devenu vieillissant au fil des années, retenir mais aussi attirer les meilleurs talents. « Car chacun doit aujourd'hui se remettre en question, affirme Pierre Dardenne. C'est vrai que le groupe a été créé il y a seulement vingt ans. Mais il faut à présent faire évoluer la culture d'entreprise. » Le développement de l'activité d'ABB en France devrait logiquement intervenir dans le domaine de l'efficacité énergétique, grâce à l'éventail des produits basse tension présents au catalogue. Mais pas uniquement. La division énergie, qui comprend désormais une offre complète, connaît une forte progression. En ligne de mire, le remplacement des équipements devenus obsolètes de centrales de production d'énergie en France. Malgré sa nomination au poste de président, Pierre Dardenne conservera la direction de la division Products Automation. Cette double casquette ne l'effraie pas. Bien au contraire. « Cela me permettra d'imposer à moi-même ce que j'impose aux autres. C'est ma vision du travail en équipe. Car l'entraîneur, comme les joueurs, doit relever ses manches. » Une belle définition du jeu collectif. .

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
inscrivez-vous aux webinaires

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle