Photo Print Electronic en liquidation judiciaire

Social

Partager

Le Tribunal de grande instance de Colmar a prononcé la mise en liquidation judiciaire du site de Pulversheim (Haut-Rhin) de l'allemand Photo Print Electronic (PPE). Les 213 salariés de l'usine feront l'objet d'une procédure de licenciement.

PPE, filiale du groupe suisse Endress et Hauser, s'était installée dans le bassin potassique pour y produire des circuits imprimés destinés à la téléphonie. Dans le cadre d'un plan de ré-industrialisation du bassin potassique, le site avait bénéficié de 5,56 millions d'euros d'aides publiques. Mais, la situation s'est dégradée due à la crise du marché des téléphones portables. PPE qui a réalisé environ 53,3 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2001, a perdu 54 millions d'euros en quatre ans.

Juliette BOSSE-PLATIERE

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS