Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Phodé double la surface de son site industriel à Terssac, dans le Tarn

, , ,

Publié le

La société tarnaise Phodé, spécialisée dans le développement d'additifs sensoriels, vient d'inaugurer l'extension de son site industriel, à Terssac. Un investissement de 3 millions d'euros pour doubler ses surfaces et accompagner la croissance de l'entreprise, dont les effectifs devraient être doublés d'ici cinq ans.

Phodé double la surface de son site industriel à Terssac, dans le Tarn
Le site de Phodé à Terssac, dans le Tarn.
© Phodé

Coup double pour la société tarnaise Phodé. Spécialisée dans le développement d'additifs sensoriels, la société familiale vient d'inaugurer l'extension de son site industriel de Terssac, une occasion de fêter en grande pompe son vingtième anniversaire et de présenter sa stratégie de développement. Phodé a engagé un investissement de 3 millions d'euros dans cette extension qui va lui permettre de changer d'échelle, en doublant la surface de ses installations, qui passe de 2 000 à 4 000 m². D'ici cinq ans l'entreprise compte doubler son effectif. "Tout a été doublé ! La production, les laboratoires, les bureaux", se félicite Daniel Eclache, fondateur et président de Phodé.

Près de 200 salariés d'ici 5 ans

L'objectif est d'accompagner la croissance de l'entreprise, portée à la fois par une diversification de ses lignes de produits et une stratégie commerciale très dynamique à l'international. Entre 2010 et 2016, le chiffre d'affaires de l'entreprise est passé de 7,5 millions d'euros à 19 millions d'euros. Sur cette même période, les effectifs ont été portés de 42 à 97 salariés, dont 86 à Terssac, auxquels s'ajoute une équipe d'une dizaine de salariés rattachée à sa filiale commerciale en Chine. "D'ici cinq ans, l'entreprise devrait doubler ses effectifs et multiplier par 4 son chiffre d'affaires", souligne Daniel Eclache.

Diversification des lignes de produits

Initialement positionnée sur le marché des destructeurs et correcteurs d'odeurs, la société, qui investit chaque année près de 20 % de son chiffre d'affaires en R&D, a élargi progressivement ses activités en direction des additifs naturels alimentaires, avec une gamme de produits destinés à stimuler l'appétit des animaux d'élevage. Elle a également développé une gamme de produits spécifiques, dédiés à l'accompagnement du sevrage tabagique, avec des préparations pour les cigarettes électroniques.

Sur son marché historique, la destruction d'odeurs, Phodé continue aussi à innover. Après avoir mis au point des solutions par brumisation, la société développe de nouvelles solutions dans la masse, en proposant leur intégration dans les engrais, les plastiques (notamment pour des équipementiers automobiles, pour modifier l'odeur des plastiques neufs dans certains équipements intérieurs), ou encore les peintures. Phodé vient ainsi de signer un nouveau contrat avec le fabricant de peintures Onip.

Forte progression à l'international

La société réalise plus de 70 % de ses ventes à l’international, avec une stratégie offensive vers le grand export, que ce soit en direction de l'Asie ou en direction de l'Amérique Latine. Ses produits sont déjà vendus dans plus de 40 pays et la société élargit chaque année le périmètre de ses marchés.

Pour l'exercice en cours, Phodé table sur un chiffre d'affaires de 22 millions d'euros.

Marina Angel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle