Philips surprend et redevient bénéficiaire

Partager

Contre toute attente, Philips a annoncé aujourd'hui un bénéfice net de neuf millions d'euros au premier trimestre 2002, pour un chiffre d'affaires global de 7,6 milliards d'euros, en baisse de 7 % par rapport à la même période l'an dernier.

Un résultat inattendu puisque le groupe néerlandais avait clôturé l'exercice 2001 sur la plus grosse perte de son histoire (2,6 milliards d'euros). « Il semble que la crise soit derrière nous et que nous commencions à voir la reprise », a expliqué Gerard Kleisterlee, pdg du groupe néerlandais, dans un communiqué.

Déficitaires au premier trimestre 2001, les divisions Composants et Electronique Grand Public ont, comme les branches Systèmes médicaux, Eclairage et Appareils domestiques, enregistré des bénéfices (19 et 45 millions d'euros, respectivement). Les ventes de ces deux divisions ont toutefois diminué de 11 et 18 % et la branche d'électronique grand public est restée déficitaire aux Etats-Unis.

La division semi-conducteurs a quant à elle enregistré une perte de 103 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires en baisse de 30% à 1,01 milliard d'euros. Au quatrième trimestre 2001, les ventes avaient reculé de 44 %.

Sans avancer de prévisions chiffrées pour le deuxième trimestre 2002, Gerard Kleisterlee a indiqué que le programme de réduction des coûts avait « commencé à faire effet » et qu'il « devrait s'accélerer dans la deuxième moitié de l'année ».

Luc Mathieu

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS