Philips Lighting va supprimer plus de la moitié de ses effectifs à Miribel

Philips Lighting arrête la production de ses éclairages urbains à Miribel (Ain). 142 postes vont être supprimés.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Philips Lighting va supprimer plus de la moitié de ses effectifs à Miribel

Philips Lighting baisse d’intensité à Miribel (Ain). La branche éclairage du groupe néerlandais va arrêter toute production sur ce site spécialisé dans les éclairages urbains et l’équipement de stades, parkings et tarmacs. 142 de ses 260 postes seront supprimés. Seuls subsisteront dans l’Ain le service recherche-développement et le bureau d’études. Les activités de production seront délocalisées en Pologne et en Espagne.

Ces mesures entrent dans un plan global d’ajustement de l’organisation industrielle de Philips Lighting en France qui prévoit aussi la fermeture de l’usine de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher). Le siège social de Suresnes (Hauts-de-Seine) et la plate-forme logistique de la région parisienne ne sont pas touchés par ces décisions qui visent à "sauvegarder la compétitivité" de la société.

Les négociations s’annoncent tendues. Des comités d’entreprise sont prévus mardi 6 septembre à Miribel et à Lamotte-Beuvron. Ces réunions devraient permettre de connaître les montants des indemnités supra-légales de licenciement proposés par la direction de Philips Lighting. Les salariés souhaiteraient bénéficier de conditions équivalentes à celles mises en œuvre lors de plans précédents, notamment en 2013. Un plan de départs volontaires pourrait être ouvert.

Le secteur de l’éclairage est confronté ces dernières années à des évolutions technologiques et réglementaires (environnementales) rapides qui ont bousculé les principaux acteurs mondiaux (Philips, Osram, Sylvania) et à la concurrence chinoise. Les déboires de Philips Lighting risquent aussi affaiblir le cluster Lumière. Créée à l’initiative de la chambre de commercer et d’industrie de Lyon, cette grappe d’entreprises regroupe près de deux cents fabricants, laboratoires, concepteurs, installateurs et distributeurs qui planchent sur les nouvelles technologies d’éclairage. Un écosystème quelque peu fragilisé par la défaillance de l’une de ses locomotives.

Vincent Charbonnier

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS