Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Philips coupe la lumière à Lamotte-Beuvron

, , , ,

Publié le

Le groupe néerlandais Philips va fermer, à Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher), l'usine de luminaires qui compte un effectif de 86 salariés. L'activité est transférée en Hongrie.

Philips coupe la lumière à Lamotte-Beuvron © Manuel Moragues

Un comité central d'entreprise se tient le 2 septembre 2016 au siège social de Philips à Suresnes (Hauts-de-Seine). Il devrait confirmer des informations transmises par les syndicats le 1er septembre, à savoir la suppression de 230 emplois dans ses deux derniers sites de production d'éclairage en France. Cette restructuration comprend la fermeture de l'usine de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher) d'ici au 31 août 2017. L'activité d'assemblage de luminaires intérieurs pour les professionnels sera délocalisée à Tamasi, en Hongrie. L'usine emploie 86 personnes.

La branche éclairage du groupe néerlandais, Philips Lighting, ne faisait pas mystère des difficultés dans ce secteur soumis à une très forte concurrence mondiale. La direction a mis en avant la nécessité de "sauvegarder sa compétitivité". A Lamotte-Beuvron, un plan de départs volontaires avait déjà amputé l'effectif de 42 postes en 2015. "Sept autres salariés nous ont quitté depuis le début de l'année", ajoute une élue CGT. L'usine a employé plus de 300 personnes au début des années 2000.

Les syndicats et les élus locaux espèrent encore que Philips trouve un repreneur, "comme l'oblige la loi Florange", précise la CGT. Une manifestation devrait se tenir lundi devant l'usine.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle